International › APA

G’Bissau : le groupe P5 exige la nomination d’un nouveau Premier ministre

Pas d'image

Le groupe P5, regroupant l’Union Africaine, la CPLP (Communauté des pays de langue portugaise), la CEDEAO, l’Union Européenne et les Nations Unies a, dans une déclaration rendue publique ce lundi, appelé à la nomination urgente d’un nouveau Premier ministre et à la formation d’un nouveau gouvernement.« Nous exprimons notre préoccupation collective face au fait que plus de 60 jours après les élections législatives, un nouveau Premier ministre n’a pas encore été nommé », se désolent les organisations diplomatiques, avant d’exhorter « tous les acteurs politiques à renoncer à leurs intérêts privés ou partisans et à travailler ensemble et de manière constructive pour le bien du pays ».

Considérant que les élections législatives du 10 mars dernier ont été jugées crédibles et transparentes, le P5 estime que tous les partis et acteurs politiques devraient respecter la volonté souveraine du peuple bissau-guinéen et engager un dialogue constructif afin de finaliser la constitution de l’Assemblée nationale populaire.

L’Union africaine, la CPLP, la CEDEAO, l’Union européenne et les Nations Unies ont par ailleurs réaffirmé leur volonté de continuer à accompagner les dirigeants politiques de la Guinée-Bissau dans la résolution de l’impasse actuelle.


« Nous réaffirmons également notre détermination collective à continuer d’appuyer et d’aider le nouveau gouvernement dans ses efforts visant à consolider la démocratie naissante afin de promouvoir la paix et la prospérité », conclut le P5.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut