International › APA

GBissau : le recensement électoral prolongé de 30 jours

Le processus de recensement des électeurs, qui devait se terminer le 20 octobre prochain, a été encore prolongé de 30 jours suite à une décision du gouvernement bissau-guinéen au sortir d’une session extraordinaire.Cette mesure aura infailliblement pour conséquence le report de la tenue des élections législatives fixée par le Chef de l’État à la date du 18 novembre.

Pour l’heure, selon le Bureau technique d’appui au processus électoral (GTAPE), plus de 220 000 électeurs ont été enregistrés, soit 25 % des électeurs potentiels. De l’avis d’Ester Fernandes, ministre de l’Administration territoriale, avec la prolongation des recensements, de nombreux citoyens auront la possibilité de se faire enrôler.

Pour sa part, Domingos Simões Pereira, le dirigeant du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC, parti au pouvoir) estime qu’il y a « une nécessité de trouver un consensus dans le processus électoral en cours », d’où il déplore « l’attitude de certains acteurs politiques qui, à son avis, bloquent le processus d’inscription des électeurs ».


Le Parti de la rénovation sociale, à travers la voix de Jorge Malu, l’un de ses vice-présidents, a marqué son accord pour la prolongation de la période d’inscription électorale mais met en garde contre un possible report des élections législatives prévues en novembre prochain.

En tout cas, les Bissau-guinéens restent suspendus à la décision du Président de la République Jose Mario Vaz qui devrait donner une nouvelle date pour les législatives.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut