International › AFP

Gibraltar autorise le pétrolier iranien à partir malgré la tentative américaine de blocage

La Cour suprême de Gibraltar a autorisé jeudi le pétrolier iranien arraisonné début juillet à quitter les eaux de ce territoire britannique malgré la demande américaine de prolonger l’immobilisation du navire, qui était soupçonné de vouloir livrer sa cargaison à la Syrie.

L’Iran a garanti par écrit que la cargaison du Grace 1 ne serait pas envoyée en Syrie, frappée par un embargo de l’Union européenne, et le gouvernement de Gibraltar a donc demandé à la Cour de lever l’immobilisation dans un document rendu public.

« Le navire n’est plus détenu », a déclaré le président de la Cour, le juge Anthony Dudley.

Il a en revanche déclaré qu’il n’avait pas été saisi par écrit d’une demande américaine de retenir le pétrolier, annoncée dans la matinée par le ministère public de Gibraltar.


« Cela ne m’a pas été soumis », a-t-il déclaré.

La décision de la Cour n’empêche pas les Etats-Unis de formuler leur demande ultérieurement afin de bloquer le navire avant qu’il ne quitte les eaux territoriales de Gibraltar, dans les heures ou les jours qui viennent.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut