International › APA

Guinée : trois mois d’emprisonnement ferme pour sept opposants à un 3ème mandat de Condé

Pas d'image

Le Tribunal de première instance de Kindia (135 km de Conakry) a condamné, mardi en fin d’après-midi, à trois mois d’emprisonnement ferme et une amende de 500 000 GFN (environ 30 000 FCFA) sept opposants arrêtés samedi dernier lors d’une manifestation contre un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé.Tous membres du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) Boubacar Barry, Mohamed Camara, Thierno Mamoudou Diallo, Mohamed Sylla, Mamadou Cellou Diallo, Mohamed Keita et Amadou Soumah ont été arrêtés pour « entrave au droit de manifester et trouble à l’ordre public », alors que le chef de l’Etat tenait un meeting dans la ville.

Leur avocat, Me Salifou Béavogui, s’est dit déçu de cette décision et dénoncé un « procès politico-judiciaire ».


« J’ai compris que ce n’est pas la justice qui a tranché dans cette affaire, conformément à la loi. C’est incroyable et inacceptable. Ils n’ont troublé aucune tranquillité, ils n’ont entravé personne. Ils étaient simplement venus pour faire connaitre leurs opinions », a  déploré l’avocat qui indique qu’il va interjeter appel.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut