International › APA

Hausse à fin avril des dépenses de l’Etat du Sénégal

Les dépenses de l’Etat du Sénégal au terme du mois d’avril 2018 ont connu une augmentation de 44,4 milliards FCFA (environ 66,600 millions de dollars) comparées à la même période de l’année 2017, indique la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) dans une note reçue jeudi à APA.Ces dépenses budgétaires sont évaluées par cette structure à 972,3 milliards FCFA contre 927,9 milliards FCFA au mois d’avril 2018, soit une progression de 4,8% en valeur relative (1 FCFA équivaut à 0,0015 dollar). « Cette situation reflète les hausses combinées des dépenses courantes et en capital qui ont respectivement progressé de 6,9% et 1,7% », souligne la DPEE.

Ces dépenses courantes sont exécutées à hauteur de 586,3 milliards FCFA, progressant de 38,1 milliards FCFA sur un an, sous l’effet de la masse salariale (215,8 milliards) et des intérêts sur la dette publique (93,5 milliards) qui se sont respectivement accrus de 9,4% et 40,9%.

La DPEE explique l’évolution de la masse salariale par l’augmentation de l’enveloppe des rappels ainsi qu’aux régularisations. Par contre celle des paiements d’intérêts est liée à la levée des Eurobonds.


En revanche, une contraction de 7,7 milliards FCFA des dépenses de fonctionnement (276,9 milliards) est notée. Pour leur part, les dépenses en capital sont portées par les investissements sur ressources extérieures (163,9 milliards) qui se sont renforcées de 34,5 milliards.

Les investissements sur ressources internes (222,1 milliards) ont, par contre, reculé de 11,3% durant la période sous revue.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut