International › APA

Hausse des exportations et importations du Sénégal en septembre 2018 (ANSD)

Les exportations et importations du Sénégal ont connu, au mois de septembre, une hausse respective de 3,0% et de 39,4%, révèle le site de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) visité ce vendredi à APA.En septembre 2018, les exportations du Sénégal sont évaluées à 111,2 milliards de F CFA contre 108,0 milliards de F CFA au mois précédent, soit un relèvement de 3,0%, informe l’ANSD qui précise que cette hausse est essentiellement due par l’augmentation des expéditions de produits pétroliers (+85,8%), d’huile brute d’arachide (+75,9%), d’acide phosphorique (+32,8%) et de crustacés, mollusques et coquillages (+20,5%).

Cependant, signale l’agence, le repli des exportations d’engrais (-85,6%) et de titane (-60,7%) a atténué cette tendance à la hausse. Comparées au mois de septembre 2017, les exportations se sont relevées de 11,5%. Leur cumul à fin septembre 2018 s’est établi à 1213,2 milliards de F CFA contre 1162,8 milliards de F CFA pour la période correspondante en 2017, soit une hausse de 4,3%.

Les principaux produits exportés, au cours de la période passée sous revue par l’ANSD sont l’acide phosphorique (17,8 milliards de F CFA), les crustacés, mollusques, coquillages (14,0 milliards de F CFA), les produits pétroliers (11,2 milliards de F CFA), les poissons frais de mer (8,1 milliards de F CFA) et l’huile brute d’arachide (6,6 milliards de F CFA).

Les principaux clients du Sénégal sont l’Inde (16,3%), le Mali (11,9%), l’Espagne (7,6%), la Mauritanie (7,1) et l’Italie (5,4%).

S’agissant des importations du mois de septembre 2018, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie informe qu’elles sont passées de 243,0 milliards de F CFA au mois précédent à 338,7 milliards de F CFA, soit une hausse de 39,4%.

Cette hausse est imputable, d’après l’ANSD, à celle des achats à l’extérieur d’autres matériels de transport (35,5 milliards de F CFA contre 4,6 milliards de F CFA au mois précédent), d’huile brute de pétrole (45,8 milliards de F CFA contre 0,01 milliard de F CFA), de camions et camionnettes (8,2 milliards de F CFA contre 4,1 milliards de F CFA) et d’autres machines et appareils (+24,1%).

Toutefois, souligne l’institution, la contraction des importations de matières plastiques artificielles (-16,6%) et de produits pétroliers finis (-6,9%) a modéré ce relèvement. Comparées au mois de septembre 2017, les importations ont augmenté de 19,2%. Leur cumul à fin septembre 2018 s’est établi à 2869,0 milliards de F CFA contre 2595,5 milliards de F CFA pour la période correspondante en 2017, soit une hausse de 10,5%.


Les principaux produits importés, au cours du mois de septembre 2018, sont les huiles brutes de pétrole (45,8 milliards de F CFA), les autres matériels de transport (35,5 milliards de F CFA), les produits pétroliers finis (34,1 milliards de F CFA), les autres machines et appareils (18,0 milliards de F CFA) et les métaux communs (14,9 milliards de F CFA).

Les principaux fournisseurs du Sénégal sont la Chine (20,4%), le Nigéria (13,6%), la France (10,7%), les Pays-Bas (5,8%) et la Belgique (5,3%).

Le solde commercial s’est ainsi établi à -227,5 milliards de F CFA en septembre 2018, contre -134,9 milliards de F CFA au mois précédent. Cette détérioration du solde est expliquée par le renforcement du déficit vis-à-vis du Nigéria (-44,8 milliards de FCFA contre -0,5 milliard de F CFA au mois précédent), de la Chine (-66,7 milliards de F CFA contre -30,5 milliards de F CFA au mois précédent) et de la Belgique (-16,4 milliards de F CFA contre -5,1 milliards de F CFA au mois précédent).

Cependant, la réduction du déficit vis-à-vis de la Corée du Sud (-1,0 milliard de F CFA contre -5,2 milliards de F CFA au mois précédent) et de l’Ukraine (-7,1 milliards de F CFA contre -11,0 milliards de F CFA au mois précédent) a atténué le renforcement du déficit de la balance commerciale.

Le cumul du solde, à fin septembre 2018, s’est détérioré pour s’établir à -1655,7 milliards de F CFA contre -1432,8 milliards de F CFA pour la période correspondante en 2017.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut