International › APA

Henri Konan Bédié en vedette à la Une des journaux ivoiriens

Au lendemain de la dernière phase de la proclamation des résultats provisoires des élections locales du 13 octobre par la Commission électorale indépendante (CEI), le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique), Henri Konan Bédié est en vedette à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national.Echec aux municipales et régionales 2018 : «Bédié le vrai bourreau  du PDCI», affirme Le Jour Plus avant de relater tous les actes de ce  dernier qui ont « desservi » son parti.

Repli  ethno-tribal, appel à la chienlit, propos haineux et attaques gratuites:  « le mauvais Bédié, le père de l’ivoirité » est de retour et « il veut  replonger le pays dans la division », s’offusque à son tour Le  Patriote. 

Henri Konan Bédié, le père de  l’ivoirité est de retour avec «la xénophobie et le tribalisme au cœur de  son programme politique», renchérit L’Expression. Ce qui fait dire à  Kobenan Kouassi Adjoumani (mouvement sur les traces d’Houphouët-Boigny)  dans Le Patriote que « Bédié fonctionne dans l’illégalité ». 

Après le 6è congrès, «l’opposition soudée autour de Bédié contre Ouattara», souligne pour sa part Le Nouveau Réveil.


La presse ivoirienne fait également le décompte des résultats provisoires des municipales et régionales 2018. 

«Le  président de la Commission électorale indépendante (CEI) a fait le  point, hier, des élections couplées», écrit à ce propos Fraternité  Matin, selon qui, tous les documents électoraux ont été transmis à la  chambre administrative de la Cour suprême.

Fraudes  massives au scrutin du 13 octobre : «PDCI et RHDP s’affrontent, des  blessés et des dégâts matériels», renseigne Notre Voie à côté de Le  Temps qui enfonce en titrant : «violences, désordre, fraudes au scrutin  du 13 octobre, l’opposition et la Cour africaine de justice ont eu  raison»



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut