International › AFP

Incendie criminel dans une mosquée en Afrique du Sud

Une mosquée de Durban, sur la côte est de l’Afrique du Sud, a été lundi la cible d’un incendie vraisemblablement d’origine criminelle, a déclaré un dirigeant musulman à l’AFP, un incident qui fait suite à une série visant des centres islamiques du pays.

Des images ont montré des agents de la police scientifique et des membres de la communauté inspectant le lieu de culte calciné dans la banlieue d’Effingham de Durban.

« Cette mosquée particulière a une histoire de conflits. Depuis plus d’un an, il y a des procès autour de cette mosquée « , a déclaré à l’AFP Mohammed Tariq, un responsable de la communauté islamique.

Selon les premiers éléments, « personne n’a été blessé car l’attaque a eu lieu aux petites heures du matin vers 01h30 (23h30 GMT dimanche). La mosquée elle-même a été très endommagée par le feu et du personnel d’urgence est arrivé sur les lieux. Une enquête pour incendie criminel a été ouverte », a-t-il dit.

La police n’a pas pu être jointe immédiatement.

Dans une autre affaire, onze hommes actuellement en procès sont accusés d’avoir attaqué la mosquée de l’imam Hussain dans la même ville en mai dernier et d’avoir posé des engins explosifs dans les centres commerciaux de Durban et des environs.


Ils auraient poignardé des fidèles à la mosquée. La police a déclaré que le mobile des agresseurs était inconnu, mais que des « éléments extrémistes » étaient impliqués.

À l’époque, un dirigeant musulman avait déclaré que la mosquée avait été prise pour cible parce qu’il s’agissait d’un lieu de culte chiite objet de menaces liées à des tensions entre communautés chiite et sunnite.

L’incident semble sans précédent en Afrique du Sud, où environ 1,5% des 55 millions d’habitants sont musulmans.

En juin, deux fidèles ont été poignardés et tués dans une mosquée de Malmesbury, à 70 km au nord-est du Cap. La police a exclu un mobile extrémiste. En novembre, un homme de 30 ans a été tué par balle et un a été blessé dans l’attaque d’une mosquée du Cap.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut