International › APA

Incidents de Bassam et affrontements intercommunautaires à la Une des journaux ivoiriens

Des incidents survenus le week-end dans la cour royale de Grand-Bassam, dans le Sud du pays et des affrontements intercommunautaires relevés au Centre-Nord à Marabadiassa font la Une des quotidiens ivoiriens parus, lundi, sur l’ensemble du territoire national.Situation de révolte, hier, à Grand-Bassam : les populations « huent et humilient » le roi en présence de la gouverneure du Canada avant de réclamer Ezaley (ndlr : le maire sortant et candidat malheureux des municipales du 13 octobre dernier) comme « nouveau roi », barre en Une Soir Info.

Devant la gouverneure du Canada, le vice-président de la République, Kablan Duncan et le roi des N’Zima, Amon Tanoé, hués, rapporte à son tour Notre Voie, quand sur le même sujet LG Infos dit connaître ces «propos qui ont mis le feu » lors de la cérémonie de couronnement de la gouverneure générale du Canada, Julie Payette, en tant que Reine-mère des N’zima.

La presse nationale se fait également l’écho d’un conflit intercommunautaire à Marabadiassa dont le bilan fait état de perte en vie humaine ainsi que des blessés et d’importants dégâts matériels.


 A ce propos, Soir Info parle de violence dans la région de Gbêkê, précisément à Marabadiassa où un affrontement entre des communautés a fait un mort et plusieurs blessés grave. « Situation sécuritaire à Marabadiassa : de violents affrontements font des morts et des blessés. Une église incendiée », renchérit L’Inter, là où sur le même sujet Notre Voie établit un bilan de trois blessés et d’importants dégâts matériels.

D’où cette sortie de Le Patriote qui croit savoir « ce qui s’est vraiment passé » à Marabadiassa. S’intéressant pour sa part à la cause de cette poussée de violence, L’Intelligent d’Abidjan évoque un vieux conflit foncier entre le village Baoulé de Blemplo et la ville Malinké de Marabadiassa qui aurait été attisé par les dernières élections locales.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut