International › APA

Infrastructures, faits divers et politique au menu des journaux burkinabè

Pas d'image

Les quotidiens burkinabè, dans leurs parutions de ce mercredi, évoquent la situation nationale marquée par, entre autres, la politique, des faits de société, sans oublier l’inauguration, la veille, d’une importante route à Ouagadougou par le président du Faso.Le quotidien national Sidwaya informe que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a lancé officiellement, à Ouagadougou, les travaux de réhabilitation et d’amélioration du boulevard des Tansoba (rocade Sud-Est) reliant l’échangeur de l’Est à celui de Ouaga 2000, le mardi 16 juillet 2019 à Ouagadougou.

Selon ce journal, d’un coût de 30 milliards de francs CFA, toutes taxes comprises, le financement des études et de la réalisation a été assuré par l’Agence japonaise de coopération (JICA).

«Cette route aura peau neuve dans 35 mois», arbore de son côté, Aujourd’hui au Faso (privé), là où Le Quotidien se contente d’afficher : «Rocade Sud-est du Boulevard des Tansoba : les travaux de réhabilitation et d’amélioration lancés par le président du Faso».

Pendant ce temps, Le Pays  met en exergue le coût de l’infrastructure, soulignant qu’il y a «29 milliards de F CFA à mobiliser» pour la reconstruction et l’élargissement du Boulevard des Tansoaba.

En politique, ce même journal privé revient sur le dialogue politique entamé deux jours plus tôt, à l’initiative du président du Faso, publiant «ce qu’en pensent des Burkinabè».


Pour sa part, L’Observateur Paalga (privé), évoque la présidentielle de 2020, notamment, la candidature indépendante annoncée par l’expert en développement durable, Salomon Justin Yaméogo.

Le confrère, dans sa rubrique ‘’Carnet santé », aborde la pénurie de sang occasionnée par un mouvement d’humeur du Syndicat nationale des agents de la santé humaine et animale (SYNSHA), titrant : «Cette grève qui anémie nos hôpitaux».

Le Pays revient sur la mort de onze détenus dans les locaux de l’unité anti-drogue, faisant observer qu’il s’agit de «morts qui doivent interpeler tout le monde».

A ce sujet, Sidwaya renseigne que suite à ce drame survenu dans la nuit de dimanche à lundi, le commissaire de l’unité antidrogue, Richard Belem a été limogé, hier mardi.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut