International › APA

Insécurité: « 200 mille manifestants » à Bamako pour le départ du gouvernement

Pas d'image

Des dizaines de milliers de personnes, 200 mille au total selon les organisateurs, ont manifesté vendredi après-midi à Bamako, pour réclamer plus de sécurité dans le centre du pays et appeler au départ du gouvernement, a constaté APA.Le Haut conseil islamique de l’imam Mahamoud Dicko et le chérif de Nioro sont les principaux organisateurs de cette manifestation, mais des hommes politiques notamment de l’opposition et des cadres de la société civile étaient également présents.

Les alentours du Monument de l’Indépendance étaient noirs de monde et selon des manifestants, il s’agit d’une mobilisation record pour ces dernières années dans le pays.

Ils ont scandé « IBK dégagez, Boubèye dégagez », entre autres slogans. Il s’agit respectivement du président de la République Ibrahim Boubacar Keita et de son Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga.

S’exprimant en langue nationale bambara, l’imam Dicko a appelé au calme et ne pas s’adonner à des casses. Il a réitéré son appel au départ du Premier ministre et de son gouvernement qu’il juge « incapables de sortir le Mali de la crise actuelle dans laquelle il se trouve ». Pour lui, le gouvernement a échoué après l’attaque d’Ogossagou du 23 mars derniers qui a fait 160 morts, tous des Peuls.


Les manifestants ont aussi dénoncé la longue grève qui secoue le secteur de l’éducation. Ils ont indiqué qu’ils sortiront tous les vendredis jusqu’à l’obtention du départ du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et de son gouvernement.

Le meeting s’est achevé sans incidents.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut