International › APA

Insécurité et politique se partagent la une des journaux béninois

Les quotidiens béninois reçus lundi à APA mettent le focus sur l’insécurité et les sujets politiques.« Regain d’insécurité ces derniers jours, La police a baissé la garde », affiche en manchette Fraternité, soulignant que « les actes de braquage ont repris dans la ville de cotonou et la police ne semble pas décidée à arrêter la saignée ».

La Presse du Jour informe qu’« il y’a eu un braquage à Ouèssè (Centre -Bénin) avec comme bilan un blessé et des millions emportés ». A en croire ce quotidien, « les braqueurs auraient attaqué un taxi qui a quitté la partie septentrionale du Bénin pour Cotonou dans le sud du pays  avec les passagers à bord. Ils auraient emportés deux millions et blessé un passager évacué dans un hôpital à Parakou ».

Le Télégramme signale que « Suite au braquage sur l’axe Ouèssè-Ansêkê, le Directeur départemental de la Police Républicaine des Collines a été limogé ».

Matin Libre fait savoir qu’« En dehors de Ouèssè, il y’a eu d’autres braquages à Bohicon et Sèmè Podji ». Ce quotidien note « des morts et une fillette étranglée ».

Le Télégramme évoque une « Tentative de cambriolage au tribunal de Cotonou » et ajoute que trois militaires et deux civils ont été arrêtés et seront présentés au Procureur ce jour.


Le Progrès, révèle que des éléments de la Police Républicaine sont recherchés pour « abandon de poste dans les commissariats ». Selon ce quotidien, « ils sont au nombre de neuf à avoir déserté et laissé leurs postes. Le patron de la Police Républicaine Soumaila Yaya a lancé un avis de recherche de ces fonctionnaires » renseigne le journal.

Sur le plan politique, 5 Minutes, le gratuit béninois titre « Démission en cascade au sein des formations politiques, la saignée de l’opposition ». D’après ce quotidien, « il s’observe depuis un certain temps, une avalanche de démissions et de ralliements politiques ».

« Des militants de première heure au détour d’une déclaration, démissionnent de leur ancienne formation politique et déclarent leur adhésion à un tel autre. Et la plupart des démissionnaires rallient  soit le bloc républicain, soit l’Union Progressiste, les deux partis soutenant le Chef de l’Etat », ajoute le quotidien.

Le Potentiel constate que « L’Union Sociale Libérale de Sébastien AJAVON se vide ». Le journal précise qu’il en va de même de la Dynamique Unitaire pour la démocratie et le développement (DUD) de Valentin HOUDE, un autre parti de l’opposition. Et Libération d’affirmer que «L’étau se resserre autour de l’opposition ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut