International › APA

Installation du nouveau Haut commandant de la gendarmerie sénégalaise

Le nouveau Haut commandant de la gendarmerie nationale du Sénégal, le général Cheikh Sène a été installé dans ses nouvelles fonctions, mercredi à Dakar, lors d’une cérémonie tenue à la caserne Samba Diéry Diallo.Aussi nouveau Directeur de la justice militaire, le général Sène qui remplace à son poste le général Meïssa Niang, admis à faire valoir ses droits à la retraite, s’est engagé à « améliorer la sécurité publique quotidienne » de son pays et à « garantir le crédit stratégique de la gendarmerie » sénégalaise.

« Je mesure tout l’honneur et toute l’importance (de ma nomination). (…) Il s’agit de garantir le même niveau de sécurité à tous les citoyens (…) par une densité du maillage territorial. Notre ambition est d’améliorer la sécurité publique quotidienne », a soutenu le général de division, Haut commandant de la Gendarmerie nationale et directeur de la Justice militaire, peu après son intronisation, devant des officiers et officiels, en premier ordre le ministre des Forces armées, Augustin Tine.

Né en 1959 dans le département de Rufisque (Dakar) et avec 39 ans et 4 mois d’ancienneté de service au sein de la gendarmerie où « il a assuré toutes les fonctions », le successeur du général Meïssa Niang a décliné pour cette nouvelle phase de sa carrière un « plan stratégique » reposant sur trois axes, notamment la consolidation de l’activité opérationnelle et la valorisation du personnel et des compétences, entre autres.

« Notre environnement professionnel évolue très vite. Avec le soutien du gouvernement, je vous donnerez tous les moyens possibles », a promis le général Sène à l’endroit de ses collaborateurs, notamment les gendarmes, les officiers, les gradés, …

La gendarmerie étant aussi « un acteur de la diplomatie », Cheikh Sène, également Docteur en Sciences politiques et chargé de cours à la Faculté de droit de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, dit réitérer son « engagement de développer avec (ses) homologues (des autres pays) un partenariat privilégié ».

Ainsi pour lui, « l’appel est grand » et doit coïncider à une réponse et « un engagement sans faille de tous et de toutes », ajoutant que pour réaliser cette mission, il faut « mettre le présent en ordre pour préparer l’avenir ».


« Donnons à notre pays tout ce que nous pouvons. Honneur et patrie !», a-t-il rugi, comme pour mimer le slogan de la gendarmerie sénégalaise, sous un nouveau retentissement de la fanfare.

Venu présider la cérémonie, le ministre Augustin Tine a indiqué que la nomination du général Sène s’inscrit dans une logique de « continuité » et « d’accélération de la cadence », non sans rappeler que ce « brillant officier, dévoué et loyal » vient de succéder à un autre camarade, pour ne pas nommer le général Meïssa Niang, néo retraité, qui fait « désormais partie de ces gendarmes émérites qui ont écrit l’histoire de la nation ».

Hormis ses compétences académiques, le général Cheikh Sène est aussi détenteur de nombreux titres et distinctions nationaux et internationaux, sous la bannière surtout des Nations Unies.

Polyglotte (français, anglais et wolof), marié et père de 6 enfants, Cheikh Sène a, après avoir exprimé sa « gratitude », son « dévouement » et sa « loyauté » au président de la République pour cette nomination, rendu hommage à sa défunte mère et à ses camarades « tombés au champ d’honneur », sans oublier de saluer ceux qui sont engagés dans les missions extérieures.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut