International › AFP

Jeremy Hunt dénonce les propos « irrespectueux et faux » de Trump

Le ministre britannique des Affaires étrangères Jeremy Hunt a dénoncé des propos « irrespectueux et faux » du président américain Donald Trump sur le Royaume-Uni et sa Première ministre Theresa May, dans un tweet mardi.

« Les amis de Donald Trump parlent franchement alors je vais le faire : ces commentaires concernant notre Première ministre et mon pays sont irrespectueux et faux », a-t-il écrit en réponse à des tweets vengeurs du président américain. Ceux-ci faisaient suite à la fuite de câbles diplomatiques de l’ambassadeur britannique à Washington peu flatteurs à l’égard de Donald Trump.

M. Trump a dénoncé mardi « l’étrange ambassadeur que le Royaume-Uni a refilé aux Etats-Unis », qui « n’est pas une personne qui nous emballe, un type très stupide ».

Il a aussi vertement critiqué Theresa May. « J’ai dit à Theresa May comment conclure un accord mais elle a fait à sa façon ridicule – incapable d’y parvenir. Un désastre ! ».

Lundi, il avait assuré que ses équipes n’auraient « plus de contact » avec le diplomate britannique, en poste dans la capitale fédérale américaine depuis janvier 2016.

Mais pour M. Hunt, l’ambassadeur britannique exprimait seulement son avis personnel. Les diplomates américains « donnent leurs opinions privées (…) tout comme les nôtres ! », a-t-il tweeté.


« Vous avez dit que l’alliance Royaume-Uni/USA était la plus grande de l’histoire et je suis d’accord… », a ajouté M. Hunt, en lice pour devenir le nouveau Premier ministre britannique.

Son concurrent, et ex-chef de la diplomatie britannique, Boris Johnson a lui évité de critiquer le président américain. « J’ai moi-même dit des choses assez critiques sur la manière dont les négociations sur le Brexit ont été menées jusqu’ici », a-t-il déclaré mardi, soulignant qu' »il est très important d’avoir une relation forte avec notre allié le plus important ».

Le mois dernier, lors de sa visite d’Etat au Royaume-Uni, le président américain avait fait miroiter la possibilité d’un accord commercial « extraordinaire » avec l’allié britannique, tout en restant évasif sur le calendrier.

Dans les câbles diplomatiques publiés samedi par le Mail on Sunday, l’ambassadeur britannique Kim Darroch qualifie notamment le président américain d' »instable » et d' »incompétent ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut