International › APA

Jeunesse, santé et sport au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur nombre de sujets notamment le potentiel de la jeunesse, les apprentissages de la crise pandémique et la mise en quarantaine des joueurs du championnat marocain de football.+l’Economiste+ relève que les jeunes d’aujourd’hui, connectés au monde, ont soif d’apprendre, de s’engager et d’être écoutés pour trouver leur place dans une société qu’ils veulent aussi construire.

« Les écouter c’est déverrouiller notre regard non seulement sur leur avenir mais aussi sur leur devenir », souligne le quotidien, ajoutant que les écouter, c’est les respecter, leur faire confiance, guider leurs pas.

La pandémie du coronavirus a révélé tout le potentiel et toute l’ingéniosité enfouis en eux, note-t-il, expliquant qu’elle a agi comme un véritable révélateur et catalyseur d’innovation scientifique et technologique.

De son côté, +Aujourd’hui le Maroc+ relève que  « 2020 aura été et restera incontestablement une année d’apprentissage collectif  l’échelle de l’humanité », notant qu’au Maroc, une chose est sûre : on ne pourra plus aborder des questions et des secteurs comme la santé et l’éducation avec les mêmes grilles de lecture qu’avant.

Pour le secteur de la santé, la configuration et le déploiement de l’offre de soins sur le terrain ne pourront plus rester les mêmes, estime la publication, faisant observer qu’il a été démontré que les petites structures de proximité et dans les quartiers peuvent jouer un rôle central voire décisif en situation de pandémie.

Idem pour l’éducation où les anciens schémas qui ont prévalu jusqu’avant la pandémie ne fonctionnent plus totalement, ajoute-t-il, notant que les écoles, les classes et le processus d’apprentissage dans sa globalité sont appelés à se réinventer.


Au registre sportif, +Al Akhbar+ rapporte que la Ligue nationale de football professionnel (LNFP) a organisé mardi une réunion d’urgence avec les présidents des clubs du championnat. Au menu des discussions, l’application d’un nouveau protocole sanitaire strict pour éviter aux effectifs des clubs d’être affectés par le Covid-19 qui a touché plusieurs joueurs, informe le quotidien.

Parmi les décisions importantes de la LNFP, l’obligation pour les clubs de loger les joueurs et le staff technique dans des hôtels pour leur éviter ainsi tout contact avec l’extérieur, et ceci jusqu’à la dernière journée du championnat.

Cette mise en quarantaine a été décidée suite aux investigations de la LNFP qui ont démontré que les joueurs infectés par le Covid-19 ont été en contact avec des individus en dehors des stades et qu’ils ont infecté à leur tour leurs coéquipiers, indique la publication.

L’autre mesure phare concerne l’organisation de la vie des joueurs lors de leur séjour dans les hôtels, ainsi qu’un suivi qui leur sera consacré en coordination avec les autorités sanitaires.

La bonne nouvelle dans ce confinement, c’est que la Fédération royale marocaine de football (FRMF) prendra en charge une partie importante des frais inhérents aux séjours des clubs de D1 et D2 dans les hôtels. Le but étant d’éviter qu’un club refuse ce nouveau protocole sous prétexte qu’il ne dispose pas des moyens financiers pour le mettre en pratique.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.04.2019

Safari dans le parc de Niokolo Koba

330 espèces d’oiseaux, 80 espèces de mammifères, 60 espèces de poissons et 36 espèces de reptiles peuplent ce parc; et c’est bien, ce qui en…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut