International › APA

Joseph Antoine Bell, candidat à présidence de la FECAFOOT

L’ancien gardien de but international, Joseph Antoine Bell s’apprête à briguer la présidence de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), selon le dossier de presse publié dimanche soir par son équipe de communication sur les groupes de discussions électroniques.Avec pour slogans «Une vie sportive et professionnelle réussie; Un engagement social au service de la patrie », «JAB : retour au foot, notre case commune» ou encore «Refonder, fédérer, moderniser. Rebâtir la FECAFOOT», il se présente comme «le gardien du temple» et décline son programme en 10 points.

Pour lui, la direction technique nationale (DTN) doit devenir «le cœur du réacteur» pour assurer la pérennité des performances des clubs et sélections aux différents échelons.

S’engageant à apporter «une attention majuscule pour le football féminin», celui que ses fans appellent affectueusement «Jojo» compte également, à travers le développement de masse, porter le nombre de licenciés de son pays de 24.000 en 2018 à 100.000 à la fin de son quinquennat.


En dehors de la formation permanente, qui de son point de vue constitue un levier pour progresser, le candidat, qui avait déjà échoué à diriger l’instance en 1996, entend «moderniser l’administration de la FECAFOOT dans le cadre d’une gouvernance améliorée, arrimée aux meilleures pratiques internationales en la matière».

L’objectif de Joseph Antoine Bell, en cas de victoire, est ainsi que, désormais, les représentants camerounais à l’international (clubs et sélections) soient la vitrine d’une fédération bien gérée et performante, aussi bien sur le terrain qu’en dehors.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut