International › APA

Journée « ville morte » : un mort et plusieurs arrestations à Conakry

Un manifestant a tué et plusieurs autres arrêtés, mardi à Conakry, lors de manifestations de l’opposition dans le cadre de la 2ème journée ville morte initiée par l’opposition.Les échauffourées, ponctuées par des gaz lacrymogènes et des tirs d’armes à feu contre des jets de pierres des manifestants, ont eu lieu l’axe Hamdallaye-Kagbelen (fief de l’opposition).

Elhadj Ibrahima Baldé, un élève âgé d’une vingtaine d’année a été fauché par balle à Koloma, alors que plusieurs manifestants ont été arrêtés.


A l’intérieur du pays, des échauffourées ont également été enregistré dans certaines grandes villes comme Kindia, où depuis hier, des accrochages sont signalés entre militants de l’UFDG et agents de sécurité.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut