InternationalAPA




Juntes ouest africaines: aucune décision du Sommet de la Cedeao

Les Chefs d'État de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) n'ont pris aucune décision sur le…

Les Chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) n’ont pris aucune décision sur le maintien ou l’assouplissement des sanctions contre les militaires putschistes au Burkina Faso, en République de Guinée et au Mali.Réunis en réunion extraordinaire ce samedi 4 juin 2022 à Accra, au Ghana, les dirigeants ouest africains ont décidé de reporter leurs décisions sur les sanctions contre les juntes burkinabé, guinéenne et malienne au 3 juillet prochain. Aucun consensus ne s’est dégagé à l’issue de la rencontre.

Il y avait deux blocs. D’un côté, les pays favorables au durcissement des sanctions contre la junte malienne et de l’autre ceux qui sont pour leur allègement.

Le 9 janvier dernier, la Cedeao avait infligé de lourdes sanctions à Bamako dont la fermeture des frontières avec ce pays d’Afrique de l’Ouest dans l’espoir de mettre fin au projet des militaires de gouverner cinq années de plus.