International › APA

Justice, lutte syndicale et bonne gouvernance au menu de la presse en ligne burkinabè

La presse en ligne burkinabè présente ce samedi, un menu diversifié où l’on retrouve des sujets ayant trait à la lutte syndicale, à la bonne gouvernance, ainsi qu’à la justice.«Suspension des audiences correctionnelles au Burkina : Des avocats tirent la sonnette d’alarme», arbore Burkina24.com, publiant une déclaration du Syndicat des avocats du Faso (SYNAF) qui se prononce sur la suspension des audiences correctionnelles dans les palais de justice au Burkina.

Pour sa part, Lefaso.net revient sur le procès du putsch manqué de septembre 2015, renseignant que l’interrogatoire du principal cerveau présumé, s’est poursuivi le 30 novembre 2018.

«Le général Gilbert Diendéré est resté campé sur sa position : il a reçu l’onction de la haute hiérarchie militaire pour conforter le Conseil national pour la démocratie (CND). Si les chefs militaires lui avaient dit NON dès le départ, l’aventure n’aurait pas prospéré », rapporte le confrère.

Le même site d’information parle de bonne gouvernance dans l’article intitulé: «Gestion 2017 du gouvernement: Une +dégradation des indicateurs+ dans la gestion financière et comptable».

 Selon Lefaso.net, l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de Lutte contre la corruption (ASCE-LC) a rendu public, hier vendredi, au cours d’une conférence de presse à Ouagadougou, son rapport d’audit des ministères et institutions, gestion 2017.


Quant à Zoodomail.com il évoque le protocole d’accord signé le 27 janvier 2017, entre le gouvernement burkinabè et la Coordination nationale des syndicats de l’éducation(CNSE), citant le ministre en charge de l’éducation nationale Stanislas Ouaro qui a déclaré, hier vendredi au cours d’un point de presse qu’il y a eu une «avancée significative des revendications de la CNSE».

Le même média en ligne titre: «Luttes syndicales: En attendant, le 13 décembre 2018 à la Place de la Nation », publiant une déclaration de la Coalition nationale de la lutte contre la vie chère (CCVC).

La structure syndicale, dans son écrit, «donne rendez-vous le 13 décembre 2018 à la Place de la Nation, pour un nouvel épisode de la lutte contre l’impunité, à travers la commémoration du 20e  anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo et de ses compagnons d’infortune».  

Le document est également publié sur le site de Fasozine.com, sous le titre : «Marche contre la vie chère: la CCVC donne rendez-vous pour le 13 décembre».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut