International › APA

La CEI invitée à la «célérité et la transparence» dans la proclamation des résultats

La Plateforme panafricaine des femmes et des jeunes pour la paix, la démocratie et la gouvernance, a appelé, lundi, dans une déclaration en présence du président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko, « à la transparence dans la centralisation et le traitement des résultats pour éviter tout climat de confusion », a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.Selon  la Responsable  de la Plateforme du  projet d’observation dans le cadre  élections locales couplées du 13 octobre dernier,   Nathalie Kouakou,  qui a  fait la lecture de la déclaration finale, la  plateforme   recommande à la CEI  « la transparence dans la centralisation et le  traitement des résultats, la proclamation des résultats définitifs dans  des délais rapides pour éviter tout climat de suspicion ».

Cette  faitière de structures de la société civile  invite à l’amélioration   de la commission en charge des élections, « à l’avenir la circulation  de l’information et la formation de ses agents pour éviter certains   flottements ».

 Par  ailleurs la Plateforme  qui note « 88 alertes de tous ordres et de  toute nature liées au matériel électoral »  exhorte « au calme et à la  retenue durant cette période très sensible d’attente des résultats, de  recourir à la juridiction chargée de vider le contentieux électoral ».

La  Présidente de cette structure, Salimata Porquet , a plaidé pour  l’ouverture des antennes de la Radiodiffusion télévision nationale (RTI  1-télévision publique nationale) à toutes les obédiences.


Quelques   70 moniteurs de la violence électorale et 05 opérateurs de saisie de  la violence électorale, 400 observateurs, 40 opérateurs de saisie, 05  personnes ressources chargées d’observer la campagne, de mettre en place  une méthodologie spécifique de production et de contrôle-qualité de  l’information ont été déployés dans le cadre de cette opération avec  l’appui technique de l’Institut Gorée du Sénégal dans le cadre d’une  collaboration Sud-Sud et l’appui financier du Programme des Nations  unies pour le développement (PNUD).

Les  municipales et régionales ivoiriennes ont eu lieu samedi sur l’ensemble  du territoire avec  88 listes de candidatures sont en lice pour les  régionales et 684  listes pour les municipales.

La  CEI a débuté dimanche la proclamation des  résultats provisoires issus  des élections régionales et municipales. Le secrétaire exécutif en chef  du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Kakou Guikahué, avait  dénoncé des « fraudes » et un « braquage éhonté des résultats » des  élections locales dans certaines circonscriptions favorables à son  parti.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut