International › APA

La Cen-Sad en Sommet extraordinaire pour relancer ses activités

Pas d'image

Un Sommet extraordinaire de la Communauté des États sahélo-sahariens (Cen-Sad) se tient samedi prochain à N’Djaména en vue de relancer les activités de l’organisation communautaire, a appris APA jeudi, à l’ouverture d’une réunion des experts devant préparer le Conseil des ministres.A cette occasion, le secrétaire général de la Cen-Sad, Ibrahim Sani Abani, a notamment déclaré que « la nouvelle Cen-Sad sera appelée à évoluer dans un contexte marqué par plusieurs défis tels que les menaces à la sécurité et à la paix ainsi qu’aux défis liés au développement durable à l’emploi des jeunes, à la lutte contre les maladies humaines et animales…». 

Les conclusions attendues du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement pourraient porter entre autres sur la question de la mise en place du nouveau secrétariat exécutif pour un travail en plein temps, l’évaluation de la situation financière de la Cen-Sad, les éléments d’orientation à soumettre au conseil exécutif et un plan d’action, a indiqué le directeur général du ministère des Affaires étrangères tchadien, Madou Faïtchou Sangué.

Depuis la chute du régime Kadhafi, la Cen-Sad est en léthargie et de l’avis de M. Sangué, ses difficultés de fonctionnement sont liées à l’impossibilité pour le secrétariat général et son personnel de pouvoir travailler dans le pays-siège, la Libye.


« Il nous semble approprié d’examiner le transfert provisoire du siège dans un autre Etat membre pour que sa léthargie actuelle n’entraine sa disparition », a-t-il déclaré.

La Cen-Sad regroupe 24 Etats du continent africain.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut