International › APA

La coopération au développement est toujours utile (ministre suisse)

Pas d'image

La coopération au développement, même si elle a beaucoup évolué dans ses approches et les enjeux thématisés, reste toujours un utile instrument, a soutenu la Secrétaire d’Etat suisse, Pascale Baeriswyl, dans un entretien paru ce vendredi au portail d’information « Reflets ».Toutefois, relativise Mme Baeriswyl, « le but ultime de la coopération (au développement) est bien de disparaître : une fois que les populations (auxquelles elle est destinée) auront entièrement pris leur destin en mains, l’aide internationale sera devenue superflue ».

La secrétaire d’Etat qui a abordé divers sujets dans cet entretien est largement revenue sur les relations diplomatiques et économiques qui lient la fédération Suisse au continent africain.

S’agissant de l’aspect économique, Pascale Baeriswyl a indiqué que la Suisse souhaite surtout renforcer ses échanges commerciaux et économiques avec l’Afrique, vu le grand potentiel du continent.

Ainsi, informe-t-elle, la Suisse négocie des accords bilatéraux avec un grand nombre de pays africains pour renforcer les investissements et le commerce. Cela passe notamment par la conclusion d’accords de suppression de la double-imposition jusqu’à des accords concernant le transport aérien, utiles pour le commerce et le tourisme.

Ces derniers permettent l’ouverture de vols directs entre les pays africains et la Suisse, a-t-elle souligné, rappelant que Kenya Airways va inaugurer en mi-juin son vol Nairobi-Genève.


Abordant la place de l’Afrique dans la diplomatie suisse, la secrétaire d’Etat a soutenu que la Suisse entretient des relations dynamiques et extrêmement diversifiées avec le continent et que ce dernier occupe une grande importance pour son pays.

En guise d’exemple, elle a cité la récente visite officielle du Président de la Confédération Alain Berset au Kenya et en Afrique du sud, mais aussi son déplacement à Kigali (Rwanda) à l’occasion de la célébration du 25ème anniversaire du génocide des Tutsis.

Pascale Baeriswyl a profité de l’occasion pour féliciter le continent africain à l’occasion de la célébration du 50eanniversaire de la création de l’organisation de l’unité africaine (OUA) devenue Union africaine (UA).



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut