International › APA

La Côte d’Ivoire accueillera la 55è Assemblée annuelle de la BAD en 2020

Pas d'image

La 55è Assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD) couplée à la 46è Assemblée annuelle du Conseil des gouverneurs du Fonds africain de développement (FAD) se tiendra en 2020 en Côte d’Ivoire.L’annonce a été faite vendredi à Malabo par le Président de la BAD, Akinwumi Adesina à la clôture de la 54è Assemblée annuelle de la Banque qui a également élu la ministre ivoirienne du Plan et du développement, Nialé Kaba au poste de présidente du Conseil des gouverneurs de la BAD en remplacement du ministre des Finances, de l’économie et de la planification de la Guinée Equatoriale, Cesar Agusto Mba Abogo.

« Je voudrais dire combien je suis heureuse d’accueillir au nom de la Côte d’Ivoire les prochaines Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement. Je voudrais remercier les gouverneurs qui ont accepté notre invitation », a réagi Nialé Kaba.

« Je voudrais saluer et féliciter les gouverneurs de l’Argentine et de la Namibie qui vont occuper les postes de premier et deuxième vice-président du Conseil des gouverneurs jusqu’aux prochaines Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement », a-t-elle ajouté, soulignant l’importance des prochaines Assemblées annuelles.

Selon Mme Kaba, la particularité de la 55è Assemblée annuelle, s’explique par le fait que « la Banque sera appelée à se choisir un nouveau président ou mieux à reconduire notre dynamique président Adesina qui à l’issue de ses cinq années a su positionner notre Banque sur de nouveaux paliers ».

A Abidjan, a poursuivi la ministre ivoirienne, « nous sommes déjà impatients de vous recevoir. Nous allons mettre les petits plats dans les grands pour faire des prochaines Assemblées annuelles un véritable succès ».


« Je voudrais vous inviter tous à nous rejoindre à la fin mai 2020 à Abidjan non seulement pour travailler, mais aussi pour découvrir notre magnifique ville au bord de la lagune Ebrié, ville qui chaque jour d’avantage s’équipe, s’embellit pour le bonheur de chacun de nous », a conclu Nialé Kaba.   

Les Assemblées annuelles offrent à la Banque une occasion unique de faire connaître ses points de vue sur l’état de l’économie africaine. Elles lui permettent également de présenter un état des lieux de ses travaux et constituent une tribune permettant de diffuser ses vues sur les questions émergentes qui sont en train de façonner l’avenir du continent.

Les 54è Assemblées annuelles se sont tenues du 11 au 14 juin 2019 au Centre de conférence de Sipopo dans la capitale équato-guinéenne, Malabo, autour du thème, «l’intégration régionale pour la prospérité économique de l’Afrique ».

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut