International › APA

« La couverture du mondial pour l’Afrique subsaharienne a été catastrophique » (UAR)

La couverture de la Coupe du monde pour les pays d’Afrique au sud du Sahara a été une catastrophe, a affirmé, vendredi à Dakar, le directeur de l’Union africaine des radiodiffusions (UAR), Grégoire Ndjaka.« Nous sortons d’une coupe du monde où il faut dire les choses telles qu’elles se sont passées. La couverture de la Coupe du monde pour les pays d’Afrique au sud du Sahara a été une catastrophique. Aujourd’hui, il y a des procès. Partout, on va vous raconter l’histoire de cette Coupe du monde en des termes très difficiles », a notamment dit M. Ndjaka au cours d’une conférence de presse.

Et c’est pourquoi, l’UAR compte organiser, le 10 novembre 2018 à Abidjan, une rencontre à l’intention des directeurs généraux de télévisions nationales pour discuter des droits de retransmission des compétitions sportives africaines et mondiales.

Cette rencontre sera également une occasion pour tirer les leçons de ce qui s’est passé et d’aller au-delà pour trouver des solutions importantes afin de bien couvrir la prochaine Coupe d’Afrique des nations prévue au Cameroun en 2019.


Le Dg de l’UAR a également annoncé qu’un « évènement inédit » est prévu au soir de ce 10 novembre. Il s’agit, d’après Grégoire Ndjaka, du lancement de la première édition de AUB-Music Safari, une compétition musicale qui va regrouper la plupart des vedettes de la musique africaine.

La première édition de cet événement culturel qui se veut « digne d’une Afrique qui travaille, d’une Afrique qui bouge et d’une Afrique qui se transforme », aura lieu en mars 2019 à Abidjan (Côte d’Ivoire), a souligné M. Ndjaka.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut