International › APA

La crise à l’école toujours à la Une des journaux ivoiriens

Pas d'image

La crise qui plombe l’école ivoirienne depuis plusieurs semaines continue de faire la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national.« Grève dans l’enseignement : les étudiants interpellent les professeurs au moment où les élèves manifestent pour la reprise des cours », informe le journal à capitaux publics Fraternité Matin.

« Grèves dans les écoles et universités: étudiants et élèves prennent la rue », renchérit L’Inter.

La FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire) a tout « paralysé » hier, précise Le Nouveau Réveil à côté de Le Temps qui parle d’élèves et d’étudiants « dans la danse » de la fermeture des écoles.

« La FESCI était dans la rue, hier (…) La paralysie de l’école s’accentue », écrit à ce propos ce journal proche de l’opposition.  La situation de l’école « empire », le régime « bricole », en reportant les examens blancs du BEPC, enfonce LG Infos. Ce qui fait dire à Le Quotidien d’Abidjan que « tout s’écroule autour du régime Ouattara ».


« Grève dans l’enseignement : la marche de la FESCI vire en émeute », affiche pour sa part Soir Info, selon qui, une vingtaine de bus de la Sotra a été cassée et un machiniste tabassé.

Des instituteurs ont été battus à sang, et des milliers d’élèves ont marché sur la préfecture à Yamoussoukro, ajoute le confrère, là où Notre voie parle d’une école ivoirienne « dans la tourmente » après que des étudiants et élèves aient envahi la rue pour réclamer la démission de Ouattara à Daloa, ou encore pour incendier des domiciles d’enseignants à Taabo et à Lakota.

 « Trop c’est trop », s’écrient des parents d’élèves en couverture de Le Patriote. « Nos enfants ont le droit d’aller à l’école », lance à son tour dans le même journal, la présidente des « Mamans indignés », Mme Assoa Honorine. Pour sa part, Le Mandat dévoile « le plan diabolique » en cours de réalisation après le rapprochement FESCI-Guillaume Soro-Bédié.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut