International › APA

La Crise libyenne et la cause palestinienne au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce lundi se focalisent sur la crise libyenne et le soutien du Maroc au peuple palestinien.+Akhbar Al Youam+ écrit que le Maroc semblerait se prépare à superviser, de nouveau, le dialogue entre les antagonistes libyens sur la base de l’accord de Skhirat, tout en tenant compte des nouveaux développements de la crise libyenne.

La rencontre du ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, avec l’émissaire du président du parlement libyen, Abdelhadi Lahouij, l’allié du Général Haftar, à Rabat, samedi dernier, constitue un signal fort du retour du royaume dans la recherche d’une solution à ce conflit. Cette rencontre est la deuxième entre les deux hommes après celle qui les a réunis au Congo, la semaine dernière, lors de la réunion de la commission de haut niveau de l’UA sur la Libye. Un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères a tenu, toutefois, à préciser que le Maroc avait reçu Abdelhadi Lahouij en tant qu’émissaire du président du parlement et non en sa qualité de ministre des Affaires étrangères du gouvernement de Tobrouk.

Le quotidien rapporte que Maroc rappelle qu’il considère toujours le gouvernement de Tripoli, dirigé par Fayez Al-Sarraj, comme étant le gouvernement légitime reconnu par la communauté internationale. Le même communiqué indique que l’émissaire libyen a salué l’accord de Skhirat et loué les efforts déployés par le Maroc pour mettre fin à la crise libyenne. Du coup, il a exhorté le royaume à continuer à jouer son rôle au niveau maghrébin, méditerranéen et africain pour trouver une solution à cette crise.

+Al Massae+ rapporte que des milliers de Marocains ont marché dimanche, à Rabat, pour protester contre le « Plan de paix » en Palestine, plus connu comme le «Deal du siècle». Plusieurs chefs de partis politiques, responsables associatifs et patrons de syndicats ont participé à cette manifestation durant laquelle ont été scandés des slogans hostiles au Président Donald Trump.

Dans un communiqué, dont lecture a été faite in situ, poursuit Al Massae, les instances organisatrices ont souligné que cette marche était «l’expression du rejet catégorique du peuple marocain du Deal du siècle qui vise la liquidation de la cause palestinienne».


D’après le même communiqué, repris par le quotidien, cette marche confirme «le soutien du peuple marocain à la question palestinienne» et exprime son «engagement dans la bataille pour la libération de la Palestine, condamnant fermement le Deal du siècle».

Dans le même sillage, +Al Ahdath Al Maghribia+ indique que la marche de dimanche a également connu la présence de l’ambassadeur de la Palestine à Rabat, Jamal Choubki.

Le diplomate palestinien, a salué cette marche, affirme le quotidien, tout en assurant que, pour le peuple marocain, la question palestinienne ne saurait faire l’objet de surenchères et que ce genre d’action n’est motivé par autre raison que celle de la défense de la cause du peuple palestinien.

Dans cette marche, à laquelle ont participé des milliers de Marocains, poursuit la publication, ces derniers ont surtout répondu, ce faisant, à l’appel d’Al Qods et non à celui d’une quelconque organisation politique ou associative. La marche n’a d’ailleurs connu aucun heurt.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut