International › APA

La justice française annule la convocation des journalistes marocains pour « prescription de faits »

La justice française a annulé les convocations de quatre journalistes marocains accusés « d’outrage » et de « mépris » d à l’encontre d’un ex-capitaine marocain.Les convocations de plusieurs journalistes marocains en vue d’une mise en examen le 8 octobre prochain viennent d’être annulées par la juge française Aida Traoré invoque une « erreur », a écrit l’ex-capitaine des Forces Armées royales (FAR) Mustapha Adib, sur sa page Facebook, expliquant que la magistrate Aïda Traoré l’a contacté pour lui apprendre l’annulation de ces convocations à cause d’erreurs.

La juge Aïda Traoré a dû annuler les convocations car « les faits sont prescrits », ne précisant pas qu’il s’agit de faits qui se sont déroulés au Maroc, commis par des citoyens marocains travaillant dans un journal marocain.


Pour rappel, l’ex-capitaine Mustapha Adib a porté plainte pour « diffamation et injure » suite à plusieurs articles publié en 2014 dont un intitulé « l’honneur perdu d’un ex-capitaine qui confond justice traditionnelle et caniveau » à l’encontre de plusieurs journalistes marocains dont Naïm Kamal, le directeur de publication du portail d’information « Quid.ma » et Narjiss Rerhaye, une journaliste, de même que Habib El Malki, le Président de la Chambre des représentants, en tant qu’ancien directeur de publication du journal Libération.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut