International › APA

La Minusma préoccupée par des allégations d’abus des droits de l’homme

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a dit, mardi, sa préoccupation par des « allégations de graves abus des droits de l’homme dans le Cercle de Bankass au Centre du Mali ».Dans un communiqué de presse, la Minusma informe que le 16 février 2019, un groupe d’hommes armés aurait attaqué le village de Minima Maoude, avant d’ouvrir le feu sur des civils, occasionnant plusieurs morts et blessés. Les assaillants auraient également incendié une grande partie des cases et des greniers du village.

« Le groupe d’hommes aurait également ouvert le feu sur des civils, faisant plusieurs morts et blessés et incendié les cases du village, les greniers et tué le bétail », a précisé la MINUSMA, soulignant que l’enquête est ouverte afin d’élucider cette affaire.


Les conflits inter communautaires et autres attaques sont récurrents dans le centre du Mali.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut