International › APA

La MSEA-Sénégal sur les pas de la MGPAP-Maroc

La Mutuelle de Santé des Agents de l’Etat du Sénégal la MSAE -Sénégal- a organisé du 6 au 9 décembre 2018 dans la ville de Fatick et régions, la 4ème édition des journées de la Mutualité, qui s’inscrit dans le cadre de la solidarité et de l’entraide mutualiste au profit des populations, en étroite collaboration avec les autorités locales, les élus, les administrations de santé et scolaire et les partenaires.Cette édition a été marquée par la présence du Président de l’Union africaine de la Mutualité (UAM) et Président du Conseil d’Administration du Personnel des Administrations Publiques – Maroc – (MGPAP), Abdelmoula Abdelmoumni qui s’est arrêté sur la pertinence de ces actions qui interviennent dans sillage de l’esprit de la mutualité et de ses valeurs nobles, sachant que les responsables de la MSAE avaient effectué en 2016 une visite de travail et de collaboration à la MGPAP-Maroc où ils se sont enquis des différentes prestations (soins de santé, prévoyance sociale, prestations sociales, système d’information, administrations, gouvernance et autres) développées par la Mutuelle Générale au profit de ses élus, son personnel et ses adhérents et leurs ayant-droits, ainsi que sa stratégie de régionalisation, de proximité et de rapprochement des services, indique un communique de la MGPAP-Maroc, parvenu à APA.

En effet, les activités de solidarité dans le cadre de ces 4ème journées ont porté sur une campagne de dons de sang offerts par des étudiants au profit de la Banque de sang du Sénégal et des aides de premier secours destinés aux nouveau-nés et à leurs mamans, des produits offerts à la maternité et au profit du District sanitaire de Fatick, des consultations médicales gratuites offertes par la MSAE en faveur des populations nécessiteuses et défavorisées et ce en collaboration avec l’ONG « Sauvons des vies », ainsi que l’organisation de tournois de football, de lutte traditionnelle sénégalaise et d’une randonnée pédestre.

Une soirée a également été organisée à Fatick en présence du Président de l’UAM, du Gouverneur de Fatick, de l’adjointe du Maire, du vice-président du Conseil départemental, du Président de la MSAE, du Président de la Mutualité du Niger-Télécoms et du premier vice-président de la Mutualité des Magistrats du Niger, ainsi que des représentants d’Associations de la société civile sénégalaise.

Lors de cette soirée, le Président du CA de la MGPAP -Maroc- et Président de l’UAM, Abdelmoula Abdelmoumni a reçu deux trophées des mains du Gouverneur de Fatick et du Président de la MSAE, M. Babacar Ngom, en reconnaissance de ses efforts consentis dans le cadre de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques -Maroc- et des structures supranationale de l’UAM et de l’UMM notamment en ce qui concerne l’échange d’expériences, d’expertises et de bonnes pratiques en matière de mutualité pour hisser haut l’action de la sécurité sociale sur le continent.

Ces structures mutualiste contribueront à promouvoir l’économie sociale et solidaire et à assurer une bonne organisation des mutuelles pour leur permettre de dispenser des services au profit des populations et partant contribuer à combattre l’exclusion, la pauvreté et la précarité.

A Dakar, une visite a été effectuée au chantier du siège en construction d’un centre médico-social multi-fonctionnel, qui s’est inspiré entièrement du format du Centre Prince Moulay Abdallah médico-social de Rabat relevant de la MGPAP -Maroc-.

Dans une allocution prononcée devant le conseil d’administration de la MSAE -Sénégal-, composé de 53 membres représentants les 45 départements publics, M. Abdelmoumni a mis l’accent sur les relations séculaires qui existent entre le Maroc et le Sénégal et qui se sont renforcées grâce à l’engagement personnel de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, ce qui a permis de fructifier le capital précieux et la solidarité agissante entre les deux pays et de fortifier le partenariat exemplaire qui les lie.


Certes, la mutualité en est l’exemple éloquent de ce partenariat qui, plus est, dans le cadre de l’union africaine de la mutualité, a pris une large dimension pour s’inscrire dans la continuité à travers l’échange des expériences et des bonnes pratiques dans le domaine de la mutualité, a-t-il dit.

Il à cet égard, rappelé que le Maroc, leader de la mutualité en Afrique, s’est inscrit dans une dynamique mutualiste ayant permis l’amélioration et l’extension de la couverture médicale. En effet et avec l’avènement du lancement par SM le Roi Mohammed VI en 2005 de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO), le Royaume dispose de deux régimes : le Régime Obligatoire qui est destiné aux fonctionnaires et aux salariés, aux retraités, aux étudiants ainsi qu’aux libéraux et le Régime d’Assistance médicale pour les démunies et les personnes à revenu faible (RAMED). Ces deux régimes ont permis d’atteindre un taux de couverture de 65 pc de la population marocaine. Dans le cadre de ce système, les mutuelles assurent l’assurance Maladie Complémentaire.

S’inscrivant dans cette dynamique, la Mutuelle Générale du Personnel des Administrations Publiques –Maroc- (MGPAP), qui vient de célébrer son 70 ème anniversaire d’existence, a pu réaliser une série de projets visant la régionalisation et la proximité des services, la facilitation de l’accès aux soins médicaux, la diversification et le développement des prestations et l’allègement du fardeau des dépenses qui pèsent sur les ménages et le renforcement du leadership de la MGPAP -Maroc- dans le système mutualiste national, régional et international, a souligné M. Abdelmoumni.

Le Président de l’UAM et Président du Conseil d’Administration de la MGPAP -Maroc- n’a pas manqué de rappeler que l’UAM en partenariat avec la MGPAP – Maroc– a organisé jeudi 6 décembre 2018 à Marrakech un side-event, sous le thème « Mutualité et Migrants en Afrique », en marge du Forum mondial sur la Migration et le Développement, qui a été organisé du 05 au 97 décembre dans la cité ocre.

Enfin, M. Abdelmoumni a salué le travail effectué par les mutualistes au Sénégal qui s’ouvrent à de grandes perspectives en procédant à une mutualisation de larges masses populaires et à une amélioration des prestations fournies aux adhérents des structures mutualistes.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut