International › AFP

La pêche française en chiffres

La pêche française, en concurrence dans l’Union européenne avec ses voisins britannique et espagnol notamment, génère plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires et emploie plus de 20.000 personnes.

– 4e dans l’UE –

Avec près de 529.000 tonnes pêchées en 2017, la France se classe quatrième dans l’Union européenne, derrière le Danemark (904.000), l’Espagne (902.000) et le Royaume-Uni (723.000), selon les chiffres d’Eurostat. Mais c’est la Norvège, un pays hors UE, qui occupe la tête du classement européen, avec 2,2 millions de tonnes.

L’ensemble des pays de l’UE pêchent plus de 5 millions de tonnes chaque année.

Les trois quarts de la pêche française proviennent de l’Atlantique Nord, de la Manche et de la Mer du Nord.

Le chiffre d’affaires de la pêche française s’élève à 1,1 milliard d’euros, selon les derniers chiffres de l’Insee (2015). Il grimpe à 1,7 milliard si l’on ajoute l’aquaculture.

– 100.000 tonnes de thons tropicaux –

Les thons tropicaux sont les poissons les plus pêchés par la France, selon Eurostat. En 2017, les pêcheurs français ont remonté dans leurs filets 54.000 tonnes de thon listao et 51.000 tonnes d’albacore, pêchés pour la plupart dans l’océan Indien.

Suivent le merlu (45.000 tonnes), la coquille Saint-Jacques (32.000 tonnes), le hareng (29.000 tonnes), la sardine (26.000 tonnes), la lotte (24.000 tonnes) et le maquereau (23.000 tonnes).


Dans l’UE, c’est le hareng qui est le plus pêché (777.000 tonnes), devant le maquereau (environ 500.000).

– 21.481 emplois –

En 2017, la pêche française employait 21.481 personnes, dont 4,1% de femmes, selon les chiffres de l’observatoire prospectif des métiers et qualifications de la pêche. Ces chiffres comprennent tous les pêcheurs ayant navigué au moins une journée au cours de l’année.

Eurostat, de son côté, compte en équivalent temps plein et recensait 5.951 marins pêcheurs en 2015 (6e dans l’UE), 9.114 personnes travaillant dans l’aquaculture en 2014 (1er dans l’UE) et 11.218 personnes travaillant dans la transformation des produits de la mer en 2016 (4e dans l’UE).

– 6.512 bateaux –

La flotte de pêche française comptait 6.512 bateaux en 2017, ce qui en faisait la 6e flotte de l’UE, selon Eurostat. La France se classe en 3e position en termes de capacité (494.000 m3), derrière l’Espagne et le Royaume-Uni.

A titre de comparaison, la flotte grecque, première de l’UE en nombre de bateaux (14.977), se compose essentiellement de petites embarcations – 90% font moins de 10 mètres – et a donc une capacité bien plus basse (201.000 m3).

La flotte française est vieillissante : plus de la moitié (54%) des bateaux ont plus de 25 ans.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut