International › APA

La police centrafricaine démantèle un réseau d’élèves consommateurs de chanvre indien

L’office centrafricain de lutte anti-drogue (OCLAD) a démantelé, vendredi à Bangui, un réseau d’élèves consommateurs de chanvre indien, a appris APA vendredi auprès de l’Unité de police.La dizaine d’élèves issue du lycée Barthélémy Boganda (public) et du Centre Protestant pour la Jeunesse (privé), ont été mis en examen et quatre ont été placés en garde à vue, a informé l’OCLAD, précisant que ces adolescents ont été interpellés avec sur eux une petite quantité de chanvre indien et un couteau.

« J’ai été arrêté avec le stupéfiant et le couteau. Je ne suis pas un drogué comme pense la police. J’utilise ces produits pour me traiter les cheveux, ce qui est à la mode à Bangui », aurait déclaré à la police l’un des élèves arrêtés qui dit utiliser le couteau pour travailler à l’abattoir une fois les classes finies.

La police à l’origine de ce coup de filet n’a pas souhaité faire beaucoup de commentaires sur son opération mais dit intensifier son action pour combattre la consommation du chanvre indien dans le milieu scolaire.


La montée de la consommation des stupéfiants et de la drogue prend une proportion inquiétante et met à mal l’éducation après la crise sécuritaire que le pays a traversée.

De l’avis plusieurs observateurs, certains crimes commis dans le pays sont sous l’effet de la consommation abusive des drogues qui écument les villes centrafricaines.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut