International › APA

La police ivoirienne appelée à rechercher l’efficacité pour avoir la confiance des populations

Le ministre ivoirien de la sécurité et de la protection civile, le général Vagondo Diomandé a encouragé vendredi à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne, la police nationale à continuer de rechercher l’efficacité pour avoir la confiance des populations.« Les recommandations que j’ai faites à la police sont simples. C’est de continuer à rechercher l’efficacité dans chaque acte que nous posons pour que la population nous fasse confiance. Vous comprenez aussi que l’année 2020 est une année de la plus haute importance pour notre pays. Faisons en sorte que cette année se passe sans aucun incident », a exhorté M. Diomandé au terme d’un séminaire de quatre jours de l’institution policière ivoirienne autour du thème, « Police nationale, je m’engage pour la paix et la cohésion sociale ».

M. Vagondo qui a relevé par ailleurs, la nécessité d’instaurer un climat de paix en cette année électorale dans le pays, a appelé la police à jouer sa partition afin que  ces élections se passent dans «d’excellentes conditions ».

Poursuivant, il a demandé avec insistance à l’institution policière ivoirienne à faire en sorte que sa complicité soit « effective» avec les populations.

 « (…) On sait que la police nationale est au service des populations,  il faut faire en sorte que la complicité que nous voulons instaurer avec la population soit effective. Nous ne pouvons réussir aucune mission de sécurité sans la participation des uns et des autres. Celui qui est sécurisé et celui qui sécurise», a estimé M. Diomandé.

Dans la foulée, le ministre a rappelé les défis auxquels doit faire face la police. Selon lui, pour relever ces grands défis qui sont entre autres, la grande criminalité en général et le terrorisme, la police doit réfléchir en permanence pour adapter sa stratégie et mieux combattre tous ces fléaux.


 La troisième édition du  séminaire-bilan de la police nationale ivoirienne a pris fin vendredi à Yamoussoukro,  la capitale politique et administrative ivoirienne.

Cette rencontre visait à définir des stratégies efficaces de prévention et de répression du terrorisme, de gestion de la carrière des personnels de la police nationale, de détermination des politiques de formation des fonctionnaires de police et de sécurisation des élections qui seront marquées par la présidentielle ivoirienne prévue en octobre prochain.

Cette activité a bénéficié  de l’appui financier du projet d’appui au renforcement des capacités de la police nationale, financé par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le développement  (PNUD).


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut