International › APA

La politique en vedette dans la presse congolaise

Pas d'image

Les journaux congolais de ce mardi traitent principalement de l’actualité politique avec notamment le Rassemblement pour la Démocratie et la République (RDD) de l’ancien président de la République Jacques Joachim Yhombi-Opango qui a rejoint les rangs de l’opposition.La Semaine Africaine informe que « le Rassemblement pour la Démocratie et la République (RDD) repasse dans l’opposition ». Ce journal indique que le RDD fondé par Jacques Joachim Yhombi-Opango est « devenu le 13ème parti politique membre de l’opposition politique congolaise ».

Ce journal renseigne que ce parti « s’est engagé au sein de cette plateforme politique en souscrivant à son mémorandum d’entente signé le 3 mai » dernier. En outre, La Semaine Africaine a précisé que « c’est Jean-Jacques Yhombi-Opango qui a paraphé le document en présence de Pascal Tsaty Mabiala, le chef de file de l’opposition congolaise ».

A en croire Le Patriote, « en signant le mémorandum de l’opposition, Jean-Jacques Yhombi-Opango a définitivement tourné le dos à la majorité présidentielle ». Poursuivant, ce journal rappelle que l’ « alliance (entre le RDD et la mouvance présidentielle) n’aura duré qu’une dizaine d’années ».

En 2017, cette entente avait vacillé quand le Parti Congolais du Travail (PCT, pouvoir) a positionné ses candidats dans deux circonscriptions du RDD, ignorant que ce parti était un allié.

Pour sa part, le journal Les Dépêches de Brazzaville annonce que « le gouvernement et ses partenaires sociaux seront bientôt en conclave au cours d’un dialogue social ». Le quotidien national indique que « c’est le vice-premier ministre, Firmin Ayessa qui a annoncé, le 1er mai dernier lors de la fête des travailleurs, la tenue de ce dialogue du 13 au 14 mai prochain ».


« Cette concertation entre le gouvernement et ses partenaires sociaux aura pour but de trouver des solutions aux crises sociales qui secouent le pays en ce temps de crise économique », font savoir Les Dépêches de Brazzaville.

Les journaux abordent aussi les préparatifs du 60ème anniversaire du mythique groupe musical « Les bantous de la capitale ». A cet effet, fait noter La Semaine Africaine, le chef de l’Etat (donne) un coup de main aux bantous de la capitale ».

Les musiciens de ce groupe créé le 15 août 1959 ont été reçus le 3 mai dernier par le président de la République Denis Sassou-Nguesso. Au sortir de cette rencontre, Edo Ganga, le doyen de l’orchestre a expliqué à la presse qu’ils ont sollicité le chef de l’Etat pour une « aide » et qu’« il est tout à fait normal que les Bantous célèbrent leur anniversaire avec sa bénédiction ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut