International › APA

La politique et la justice en exergue à la Une de la presse ivoirienne

Le Conseil des ministres de jeudi, la crise entre les ex-alliés du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique) et du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) ainsi que le procès de Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI) font la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, vendredi, sur l’ensemble du territoire national.« Autoroute de contournement, échangeur Akwaba, port d’Abidjan : le visage d’Abidjan (la capitale économique ivoirienne) va changer », barre en Une Fraternité Matin dans son compte rendu du conseil des ministres, présidé, jeudi, au palais de la présidence par le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

En diplomatie, « la Côte d’Ivoire va assurer la présidence du Conseil de sécurité du 1er au 31 décembre prochain », ajoute ce quotidien.

Membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, la Côte d’Ivoire prend la présidence en décembre, renchérit Le Jour Plus qui croit connaître les raisons profondes de ce choix.       

Hier en Conseil des ministres, le gouvernement a clarifié le cas des 123 employés de Fraternité Matin (ndlr : inscrits sur une liste de licenciement), titre pour sa part Le Mandat, quand se faisant l’écho de cette réunion hebdomadaire des membres du gouvernement, Le Patriote annonce de grands chantiers en Côte d’Ivoire.

La presse ivoirienne s’intéresse également aux différentes évolutions de la crise entre les ex-alliés du PDCI et du RHDP. A ce propos, L’Intelligent d’Abidjan dit savoir ce qui se prépare dans l’ombre en vue d’un appel à de nouvelles négociations entre les présidents Henri Konan Bédié (PDCI) et Alassane Ouattara (RHDP).

Ne serait-ce pas là « un retour vers l’esprit de 2010 ? », s’interroge ensuite ce journal, là où Soir Info entonne un autre son de cloche en dévoilant les dessous de la détermination de Bédié à aller jusqu’au bout dans cette crise RHDP-PDCI.


Bédié va-t-il écouter ses cadres après leur appel au dialogue ?, ou va-t-il privilégier la paix et la stabilité pour son pays ?, se questionne à son tour Le Patriote. Ce qui fait dire à Le Nouveau Réveil que traité d’ennemi de la paix, Guikahué (ndlr : le secrétaire exécutif du PDCI) se révolte et crache ses vérités.

Le procès conjoint de Laurent Gbagbo et Blé Goudé occupe également une place de choix à la Une des tabloïds ivoiriens. « Procès pour acquittement à la CPI, hier : privé de parole, voici le discours que Blé Goudé a été empêché de prononcer », titre à ce sujet Soir Info.

« C’est une violation d’un droit fondamental de l’accusé », a stipulé selon Le Quotidien d’Abidjan, le juge-président après le refus de l’accusation d’accorder la parole à l’ex-ministre ivoirien de la jeunesse.

Pour Notre Voie, il n’y a aucun doute que cette décision prouve que la procureure Bensouda « a peur de la vérité ».

En page société, les quotidiens reviennent sur les violences intercommunautaires de Zouan Hounien, dans l’Ouest ivoirien et le drame de Yopougon à l’Ouest d’Abidjan, dans le Sud du pays où 8 membres d’une même famille ont péri dans un incendie dans la nuit de mercredi à jeudi.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut