International › APA

La PREPA-CAMPC, une opportunité pour les titulaires du Baccalauréat sur le continent

Pas d'image

Le Centre Africain de Management et de Perfectionnement des Cadres (CAMPC) offre un programme général de formation destiné aux titulaires du Baccalauréat d’une durée de deux ans.Le programme dont les inscriptions se poursuivent, pour l’équivalent de la Licence 1 et 2, concerne tout ressortissant africain, sans activité ou en activité avec le baccalauréat et désireux de poursuivre ses études.

Après un peu plus de quatre décennies au service de la formation professionnelle en Afrique, le CAMPC, selon son Directeur général, Joseph  Assi Kaudjhis, « s’est engagé dans une série de réformes organisationnelles et structurelles afin d’offrir des programmes de formation toujours performants et innovants et mieux servir ainsi les auditeurs, les administrations et les organisations ».

C’est dans le cadre de ce renouveau que le CAMPC, fruit de la coopération régionale et facteur de rapprochement entre les Etats,  propose des activités de formation diplômantes ou qualifiantes qui couvrent des domaines assez variés du management, du leadership, de la diplomatie du protocole, de la gestion des projets, des ressources humaines…

Ainsi, la PREPA-CAMPC, la  formation générale et pluridisciplinaire de deux ans organisés en deux semestres chacun, soit un tronc commun de quatre semestres, prépare l’auditeur à intégrer une Licence Professionnelle (L3) en vue de sa spécialisation en Administration et Gestion des entreprises ainsi qu’en Gestion des ressources humaines.


Le Centre Africain de Management et de Perfectionnement des Cadres (CAMPC), est une Institution inter-États (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gabon, Niger et Togo) dotée d’une autonomie juridique. Il est implanté à Abidjan.

En 43 années d’activités, le CAMPC a formé plus de 27.000 Cadres africains en provenance d’une vingtaine de pays. L’Institution jouit d’une grande expérience justifiée par la confiance que lui ont dévolue plus de 1500 entreprises et organismes.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut