International › APA

La presse centrafricaine traite de coopération et des droits de l’homme

Les quotidiens centrafricains reçus, jeudi à APA, traitent de la coopération entre Bangui et Moscou, et des droits humains.« RCA : La Russie peut-elle être une alternative à la France ? », s’interroge Le Démocrate.

Se référant à l’interview du journaliste russe, Maxime Loussine, à Rfi, le journal répond négativement et relaie les propos de ce dernier : « Les Français sont considérés comme des partenaires. On ne peut pas les remplacer dans leurs ex-colonies. On n’a pas une telle intention ».

Sur le même sujet, Le Petit Observateur Centrafricain écrit que « la coopération centrafricano-russe se clarifie : des médecins russes offrent des soins aux populations de l’arrière-pays ».

Ce quotidien annonce qu’un convoi humanitaire russe sillonne plusieurs localités de l’intérieur de la République centrafricaine et vient d’ouvrir un hôpital dans la ville de Ouadda et Bria, située au Nord-est du pays.

Selon Le Petit Observateur Centrafricain, ce convoi humanitaire vient à point nommé pour soulager les populations des provinces qui sont confrontées aux multiples problèmes de santé.

Parlant de ce convoi humanitaire de la Russie en Centrafrique, le RJDH titre : « Des cliniques mobiles de la Russie reçoivent plusieurs patients à Ouadda et Bria ».

Pour ce quotidien, la colonne humanitaire russe qui se déplaçait à travers le pays a atteint les points focaux.


« Les forces conjointes de la RCA et de la Russie dans les villes de Bria et Ouadda ont permis de construire des hôpitaux mobiles et de les rendre opérationnels afin d’assurer une couverture médicale à la population locale », rapporte Le RJDH, informant qu’à Ouadda, plus de 250 patients ont été consultés parmi lesquels, 25% d’hommes, 35% de femmes, 40% d’enfants.

« Les maladies infectieuses représentent 60% des consultations, les infections chroniques 15%, et 15% de cas de chirurgie et 10% de paludisme », note le RJDH.

De son côté, Le Potentiel Centrafricain, estime que « la coopération centrafricano-russe porte ses fruits sur le plan humanitaire, avec l’ouverture des hôpitaux à Bria et Ouadda, deux villes du Nord-est de la RCA ».

S’agissant des droits de l’homme, le RJDH indique que « des organisations de défense des droits de l’homme appellent les victimes à la mobilisation des preuves pour la cour pénale spéciale ».

Il s’agit, précise le journal, du bureau conjoint FIDH, LCDH et OCDH qui a appelé les victimes des crimes en Centrafrique à mobiliser des preuves pour la cour pénale spéciale.

« Une semaine après l’adoption de la loi de règlement de procédure et de preuve de la Cour Pénale Spéciale, explique Le RJDH, la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, la Ligue Centrafricaine des Droits de l’Homme, l’Observatoire Centrafricain des Droits de l’Homme et les Association des victimes ont montré leur satisfaction avant d’inviter les victimes à mobiliser les preuves ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut