International › APA

La presse électronique togolaise commente le nouveau décaissement du FMI

Annoncé vendredi 15 juin par un communiqué de presse, le nouveau décaissement du Fond monétaire international (FMI) en faveur du Togo fait ce dimanche la une des sites d’informations.« Le Conseil d’administration du Fonds a décidé vendredi de décaisser environ 35,5 millions de dollars au Togo à l’issue de la 2e revue de la performance économique du pays. Cette revue s’inscrit dans le cadre d’un programme de Facilité élargie de crédit (FEC) », informe Togobreakingnews qui note que le FMI a procédé à cette action « malgré les inquiétudes ».

Toutefois, même si « le FMI s’est de nouveau inquiété de la persistance de la crise sociopolitique qui continue d’affaiblir l’activité économique », son Directeur général adjoint, Mitsuhiro Furusawa, « a salué la performance réalisée par le Togo dans le cadre du FEC. Il s’est félicité de la nette amélioration de la situation budgétaire grâce à la réduction des dépenses et de la réduction de la dette publique », note le site.

« Perspectives économiques tributaires de l’incertitude socio-politique » titre Republicoftogo, d‘après qui les perspectives à moyen terme sont tributaires de l’incertitude socio-politique et des conditions financières mondiales défavorables.

Un engagement ferme en faveur du programme et le maintien de l’élan des réformes restent essentiels pour préserver la stabilité macroéconomique, améliorer la protection sociale, préserver la viabilité de la dette à long terme et renforcer le potentiel de croissance du pays, souligne le Fonds.

« Il est important que la politique budgétaire continue de se concentrer sur la réduction de la dette publique et la préservation de la viabilité budgétaire. Les autorités devraient poursuivre les réformes pour remédier à la faible collecte des recettes, éviter de nouveaux arriérés, améliorer la rentabilité des projets d’investissement public et limiter les dépenses publiques », indique M. Furusawa, cité par Republicoftogo.


Pour Togo First, le FMI a débloqué les 35,5 millions de dollars pour le Togo, « sur fond de satisfaction ».

Satisfait de la mise en œuvre des réformes économiques et financières dans le cadre du programme triennal soutenu par une Facilité élargie de crédit (FEC), le Fonds monétaire international (FMI), va effectuer un troisième décaissement de 35,5 millions de dollars en faveur du Togo. L’approbation a été faite par le conseil d’administration de l’institution de Bretton Woods, au terme de l’examen de la deuxième revue de la performance économique du Togo, jugée « bonne », poursuit le confrère.

Le 5 mai 2017, rappelle-t-il, le FMI a approuvé un programme triennal de 241,5 millions de dollars, soutenu par une FEC, en faveur du Togo. Objectif : réduire le déficit budgétaire et recentrer les politiques économiques sur la croissance durable et inclusive.

Cette troisième tranche vient porter le total des décaissements au titre de l’accord à environ 106,5 millions de dollars : le premier de 34,5 millions ayant suivi immédiatement l’approbation du programme et le deuxième décaissement de 36 millions, ayant été effectué en décembre dernier, explique Togo First.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut