International › APA

La presse en ligne burkinabè surfe sur le football et l’OIF

La presse en ligne burkinabè s’intéresse, ce samedi, à la politique internationale marquée par l’élection, la veille, de la Rwandaise Louise Mushikiwabo à la tête de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), sans oublier le football, avec le match des Etalons contre le Botswana, ce soir au Stade du 4 août de Ouagadougou, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2019.Burkina24.com affiche: «Burkina vs Botswana: +On a un statut à défendre+», reprenant les propos du sélectionneur de l’équipe  Paulo Duarte», prononcés lors de sa conférence de presse d’avant match.

A en croire le confrère, l’entraineur des Etalons du Burkina Faso a rassuré «sur l’état de forme de son groupe et son objectif pour cette double confrontation qui est de prendre six points à commencer par gagner le match du samedi 13 octobre 2018».

De son côté, Lefaso.net rapporte que pour le match contre le Botswana, comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2019, le sélectionneur national, Paulo Duarte, dispose de son effectif au complet.

Dans la même dynamique, Fasozine.com renseigne que lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant match, l’entraîneur national a indiqué que «ce sera un match ouvert entre les deux équipes et que ses poulains sont au mieux de leur forme pour arracher les 3 points au stade du 4 août de Ouagadougou».

Ce média en ligne publie aussi, un communiqué dans lequel la Fédération burkinabè de football (FBF) donne les consignes de sécurité afin de sauvegarder l’intégrité du match entre le Burkina et le Botswana prévu ce soir à 18h au stade du 4 août dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019.


Sous un autre registre, Fasozine.com titre : «Sommet de Erevan: la Rwandaise Louise Mushikiwabo désignée secrétaire générale de l’OIF».

Le journal en ligne relate que l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a désignée à sa tête la Rwandaise Louise Mushikiwabo ce vendredi 12 octobre 2018, ajoutant qu’elle faisait à la Canadienne Michaëlle Jean, secrétaire générale sortante.

A ce sujet, Burkina24.com fait remarquer, dans sa page internationale  que «C’est fini pour Michaëlle Jean».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut