International › APA

La presse ivoirienne commente le dernier bilan officiel des conflits communautaires dans l’Ouest du pays

Les journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national commentent le dernier bilan officiel des conflits communautaires dans plusieurs régions de l’Ouest du pays.« Conflit communautaire à l’Ouest : le gouvernement frappe fort, 4 individus arrêtés », titre en co-Une Le Jour Plus, ajoutant que « 5 personnes ont été tuées et 141 blessés ont été répertoriés lors de ces affrontements entre communautés de l’Ouest et du Nord du pays ».

« Conseil des ministres/ Bilan des conflits dans le Tonpki (Man, Ouest) et le Guemon (Duekoué, Ouest) : 4 personnes arrêtées », reprend Le Patriote à côté de Soir Info qui ouvre ses colonnes à des ex-combattants qui y préviennent : « l’Ouest est en danger (…) C’est une poudrière à ciel ouvert ».

Ce qui fait dire à LG Infos que le régime Ouattara est dans l’embarras face à cette « instabilité chronique » dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire. Pourtant, insiste ensuite ce journal, l’ancien président Laurent Gbagbo avait réussi à régler ce problème.


De son côté, le journal Le Rassemblement revient dans un reportage inédit sur la tragédie de Zouan-Houanien où 8 jours plus tôt, l’attitude d’un médecin a provoqué la révolte des populations.

« La paix est-elle encore possible ? » dans cette partie du pays, s’interroge par la suite le confrère avant de parler « d’indignation et colère, hier, chez Mabri » suite à cette affaire.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut