International › APA

La presse ivoirienne continue de décrypter les résultats des élections locales

Les journaux ivoiriens parus, mardi, sur l’ensemble du territoire national continuent de décrypter les résultats des municipales et
régionales 2018, au lendemain de la deuxième journée de proclamation de la Commission électorale indépendante (CEI).Municipales et régionales 2018 : RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie), une implantation nationale, après
la quasi-totalité des résultats (reste 3 régions et 9 communes), informe le journal gouvernemental Fraternité Matin, selon qui, le
scrutin a été annulé à Port-Bouët. 

Le  RHDP « écrase tout » sur son passage après les résultats provisoires de  la CEI, commente à son tour Le Jour Plus. Des poids lourds sont tombés  et les indépendants sont désormais la 2è force politique du pays, ajoute  ce journal.

Qui pèse quoi après les élections locales ?, s’interroge pour sa part Le Patriote avant d’ironiser, Rhdp : poids lourd avec ses 90 communes et 18 régions. Indépendants : poids moyen avec 51 mairies et 2 régions. PDCI-RDA : poids plume (47 communes et 5 régions). FPI : poids mouche, après une mairie et une région.


Ce qui fait dire à L’Expression que le RHDP continue de « dynamiter » le PDCI. Municipales et régionales 2018 : le raz-de-marée du RHDP, renchérit La Gazette, là où Le Temps parle d’une folle journée de contestations, hier, après la 2è vague de proclamation des résultats par la CEI. 

« Je m’étonne de l’immixtion du chef de l’Etat dans les décisions de proclamation des résultats », rapporte Le Nouveau Réveil
qui attribue ces propos au président du PDCI, Henri Konan Bédié.

La presse ivoirienne s’intéresse également au 6è congrès du PDCI-RDA. A ce propos, L’Intelligent d’Abidjan écrit : après la pesée, hier, à Daoukro, clarification et rupture totale entre le RHDP et le PDCI jusqu’à nouvel ordre. Ce qui fait dire à Fraternité Matin que Bédié annonce une convention en 2019 pour le choix du candidat du PDCI-RDA à la présidentielle 2020. 

Election  présidentielle de 2020 : l’opposition se rassemble déjà autour de  Bédié, titre pour sa part Notre Voie, quand LG Infos craint de « grosses  menaces » sur cette échéance de 2020, après les violences électorales,  mort d’hommes et fraudes constatés lors des locales.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut