International › APA

La presse ivoirienne fait le compte rendu de la célébration de la fête de Ramadan

Pas d'image

Les journaux quotidiens ivoiriens, parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national font le compte rendu des festivités de l’Aïd El-Fitr 2019 ou fête de ramadan marquant la fin du mois de jeûne musulman.« Fête du Ramadan/Les imams parlent aux politiques:  arrêtez les discours haineux », barre en Une Le Patriote.

Profitant de cette aubaine, poursuit ce journal, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui représentait le gouvernement à la cérémonie officielle à la grande mosquée de la Riviera Golf en a profité pour lancer un appel à la cohésion nationale.

«Il nous faut consolider la paix retrouvée par notre pays », a souhaité à cette occasion M. Gon Coulibaly, rapporte Le Jour Plus.


«Bannissons de nos propos ce qui divise », ajoute-t-il dans L’Expression au moment où L’Intelligent d’Abidjan s’intéresse aux vœux formulés à Bouaké par l’imam central de la grande mosquée de ladite ville et par le ministre des transports Amadou Koné qui y représentait le gouvernement ivoirien.

«Fête du Ramadan : les leaders religieux déplorent les conflits intercommunautaires », écrit pour sa part LG Infos. Ce qui fait dire à Le Temps que les fidèles sont appelés à la cohésion sociale.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut