International › APA

La presse sénégalaise braque ses projecteurs sur le nouveau DG de la Police nationale

Les journaux sénégalais parvenus jeudi à APA traitent principalement de la nomination d’Ousmane Sy à la tête de la Police nationale en remplacement d’Oumar Maal qui sera bientôt admis à faire valoir ses droits à la retraite.« Direction Générale de la Police nationale – Ousmane Sy remplace Oumar Maal », titre Sud Quotidien, informant en sus que le nouveau patron de la Police « a été nommé hier mercredi en remplacement d’Oumar Maal qui sera officiellement en retraite dès le mois de septembre prochain ».

Pour L’Observateur, « Oumar fait sa mal, Ousmane Sy débarque ». Ledit journal souligne aussi que c’est « le quatrième patron de la Police nationale sous le régime de Macky Sall arrivé au pouvoir en 2012. Avant lui, il y a eu successivement Abdoulaye Niang, Anna Sémou Faye et Oumar Maal ».

« Qui est le nouveau patron de la Police ? », s’interroge Le Soleil, notant par la suite que Ousmane Sy est « un policier chevronné, bardé de diplômes et de décorations, habitué aux chauds théâtres d’opérations ». Le quotidien national indique qu’il est « un habitué des opérations de maintien de la Paix sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies : Bosnie-Herzégovine (2001-2002), Liberia (2004-2006) et Darfour (2008-2010) ».

Le Quotidien retrace, quant à lui, la trajectoire du nouveau Directeur général de la Police nationale : « né en 1963 à Saint-Louis, sorti du Prytanée militaire, issu de la 23ème promotion de l’Ecole (nationale) de la Police, (Ousmane Sy) a gravi tous les échelons. Officier de paix, adjoint au Commandant du GMI (Groupement mobile d’intervention), Conseiller technique à la DGPN (Direction générale de la Police nationale), DGPN adjoint ». Cela fait dire au journal Le Quotidien que « Sy connaît bien la maison dont il détient les clefs ».


Pour sa part, L’AS présente Ousmane Sy comme « un homme de poigne et de rigueur ». A en croire ledit journal, ce père de six enfants est « décrit comme un homme de forte personnalité et un intellectuel de haute facture apte au commandement ».

En politique, Vox Populi fait remarquer que « le PDS et ses alliés réclament le retour au Code (électoral) de 2012 ». En effet, selon le Front patriotique pour la défense de la République (FPDR, opposition), « l’ultime solution pour sauvegarder la stabilité et la paix consiste à un retour pur et simple au Code électoral consensuel qui avait permis, en mars 2012, d’élire l’actuel Président ».

Enfin, Sud Quotidien informe de la « suspension des réunions du Conseil des ministres jusqu’en septembre » parce que « le gouvernement (est officiellement) en vacances ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut