International › APA

La presse sénégalaise braque ses projecteurs sur le nouveau DG de la Police nationale

Les journaux sénégalais parvenus jeudi à APA traitent principalement de la nomination d’Ousmane Sy à la tête de la Police nationale en remplacement d’Oumar Maal qui sera bientôt admis à faire valoir ses droits à la retraite.« Direction Générale de la Police nationale – Ousmane Sy remplace Oumar Maal », titre Sud Quotidien, informant en sus que le nouveau patron de la Police « a été nommé hier mercredi en remplacement d’Oumar Maal qui sera officiellement en retraite dès le mois de septembre prochain ».

Pour L’Observateur, « Oumar fait sa mal, Ousmane Sy débarque ». Ledit journal souligne aussi que c’est « le quatrième patron de la Police nationale sous le régime de Macky Sall arrivé au pouvoir en 2012. Avant lui, il y a eu successivement Abdoulaye Niang, Anna Sémou Faye et Oumar Maal ».

« Qui est le nouveau patron de la Police ? », s’interroge Le Soleil, notant par la suite que Ousmane Sy est « un policier chevronné, bardé de diplômes et de décorations, habitué aux chauds théâtres d’opérations ». Le quotidien national indique qu’il est « un habitué des opérations de maintien de la Paix sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies : Bosnie-Herzégovine (2001-2002), Liberia (2004-2006) et Darfour (2008-2010) ».

Le Quotidien retrace, quant à lui, la trajectoire du nouveau Directeur général de la Police nationale : « né en 1963 à Saint-Louis, sorti du Prytanée militaire, issu de la 23ème promotion de l’Ecole (nationale) de la Police, (Ousmane Sy) a gravi tous les échelons. Officier de paix, adjoint au Commandant du GMI (Groupement mobile d’intervention), Conseiller technique à la DGPN (Direction générale de la Police nationale), DGPN adjoint ». Cela fait dire au journal Le Quotidien que « Sy connaît bien la maison dont il détient les clefs ».


Pour sa part, L’AS présente Ousmane Sy comme « un homme de poigne et de rigueur ». A en croire ledit journal, ce père de six enfants est « décrit comme un homme de forte personnalité et un intellectuel de haute facture apte au commandement ».

En politique, Vox Populi fait remarquer que « le PDS et ses alliés réclament le retour au Code (électoral) de 2012 ». En effet, selon le Front patriotique pour la défense de la République (FPDR, opposition), « l’ultime solution pour sauvegarder la stabilité et la paix consiste à un retour pur et simple au Code électoral consensuel qui avait permis, en mars 2012, d’élire l’actuel Président ».

Enfin, Sud Quotidien informe de la « suspension des réunions du Conseil des ministres jusqu’en septembre » parce que « le gouvernement (est officiellement) en vacances ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut