International › APA

La presse sénégalaise pose le débat sur l’avenir du Parti socialiste

Pas d'image

Les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA traitent d’une diversité de sujets, avec en première ligne la politique qui est notamment marquée par le débat sur l’avenir du Parti socialiste, après le décès de son secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng.« La guerre de succession mine le PS », titre Vox Populi, donnant tour à tour la parole à deux membres du parti.

Selon le secrétaire à la vie politique, Mamoudou Wane, « c’est une polémique inutile » vu qu’il n’y a « jamais eu vacance du pouvoir » au PS.

Toutefois pour Abdoulaye Gallo Diao, membre du bureau politique, le ministre socialiste « Serigne Mbaye Thiam a été maladroit (…) en posant le débat trois jours après l’enterrement de notre secrétaire général ».

Pour lui en effet, le PS a besoin « de sang neuf, de nouveaux profils crédibles qui disposent de la double légitimité populaire et historique ».

Et selon La Tribune, « Khalifa Sall (est) tenté de capturer le PS » après le décès d’Ousmane Tanor Dieng même si Sud Quotidien note à sa Une que l’ex-maire de Dakar est « hors-jeu » au vu des « textes du règlement intérieur du parti » convoqué par le député socialiste Abdoulaye Wilane.

« Les vieux démons ressurgissent », indique ainsi Walf Quotidien, qui estime qu’on « fonce droit vers une énième crise » au PS.

Analysant cette situation pour Vox Populi, Moussa Dieng, enseignant-chercheur en Sciences politiques, note que « ce sera difficile pour Aminata Mbengue Ndiaye (SG intérimaire) et Serigne Mbaye Thiam de réconcilier le parti » parce qu’il « y a une telle fracture ».


Sur un autre sujet, Le Soleil fait focus sur l’évaluation du processus électoral et l’audit du fichier qui ont conduit au « consensus sur l’agenda du dialogue politique ».

EnQuête, sous le titre « Haro judiciaire sur Guy Marius » Sagna, s’est intéressé pour sa part aux « incarcérations en cascade » de l’activiste du mouvement FRAPPP. Placé sous mandat de dépôt pour « fausse alerte au terrorisme », Guy Marius Sagna attend de faire face à un juge d’instruction.

« En moyenne, il passe 48 heures de détention par mois, depuis près de six mois », souligne l’avocat Amadou Sow là où Seydi Gassama d’Amnesty International déplore l’idée qui laisse supposer qu’il « faut l’emprisonner à tout prix ».

Le Quotidien fait focus de son côté sur le trafic de ressources forestières et note que les Gambiens « Jammeh et Barrrow (sont) taillés du même bois ». Dans le journal, des exploitants notent que depuis 10 mois, la Gambie « permet aux trafiquants de transporter du bois ».

En football, le quotidien sportif Record juge « les 4 ans d’Aliou Cissé sur le banc des Lions », rappelant que le sélectionneur vice-champion d’Afrique 2019 a utilisé 69 joueurs sur 49 matchs joués pour 31 victoires, dont 76 buts marqués et 26 encaissés.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut