International › APA

La presse sénégalaise roule sur l’autoroute à péage « Ila Touba »

Les journaux sénégalais, parvenus vendredi à APA, traitent principalement de l’inauguration officielle de l’autoroute à péage « Ila Touba » par le président de la République Macky Sall.« Macky (Sall) livre Ila Touba aux usagers », informe Sud Quotidien. Ce journal indique que lors de l’inauguration officielle de cette infrastructure dont la valeur est estimée à 416 milliards F CFA, le chef de l’Etat a déclaré que « la construction de cette autoroute traduit sa volonté de donner à la cité religieuse de Touba (centre) la place qu’elle mérite du fait de son apport dans l’économie nationale ».

« Accueilli par une marée humaine dans la ville sainte, Macky conquiert Touba par… Ila Touba », fait savoir Vox Populi avant d’ajouter que Macky Sall veut faire de Touba « l’ossature d’un développement polycentrique et équilibré ».

« Macky Sall éblouit Touba », note L’Observateur, soulignant que « le tracé de l’autoroute qui s’étend sur 115 km, est conçu de façon à permettre l’émergence, à côté de Dakar, de nouveaux pôles économiques centrés autour de grandes villes que sont Touba, Thiès, Diourbel, Kaolack, Linguère et Matam ».

En outre, L’Observateur souligne que « 48, 5 milliards F CFA (ont été mobilisés) pour un réseau de drainage et d’évacuation des eaux pluviales » de l’autoroute Ila Touba. En tout cas, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, le porte-parole du Khalife général des mourides, a magnifié « le temps record de la réalisation de l’ouvrage ».

En effet, Selon Zang Xun, ambassadeur de la République populaire de Chine cité dans ce journal, « les travaux ont été achevés en trois ans, c’est-à-dire 9 plus tôt que prévu ». La première pierre de cette infrastructure a été posée le 10 janvier 2015 mais les travaux ont démarré le 28 décembre de la même année.

Toutes choses qui font dire à L’AS que « le Khalife (de Touba) adoube Macky (Sall) ». Ce journal rapporte les propos de Serigne Mountakha Mbacké : « je prie pour que tu (Macky Sall) puisses achever l’ensemble de tes chantiers ».


A en croire Le Quotidien, avec l’inauguration de l’autoroute Ila Touba, « Macky Sall (roule) sur un péage de prières ». De l’avis du porte-parole du Khalife général des mourides dont les propos sont rapportés par ce journal, « Touba n’a jamais eu à bénéficier d’un aussi grand chantier ».

Dans les colonnes du journal EnQuête, le président de la République qui brigue, le 24 février 2019, un second mandat « décrète Touba seconde ville économique » du Sénégal. Ce sont les raisons pour lesquelles, d’après Libération, la cité de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur de la confrérie mouride, a déroulé le « tapis rouge » pour Macky Sall.

De son côté, Le Soleil précise que « la gestion de l’autoroute (est) confiée provisoirement à la société chinoise CRBC et le tarif du péage (est) fixé à 3000 F CFA à partir de l’aéroport Blaise Diagne de Diass (à 50 km de Dakar) ».

Pour WalfQuotidien, « Macky (Sall) drague l’électorat mouride », une des communautés religieuses les plus dynamiques du pays. Ce journal souligne que « laminé à plusieurs reprises aux élections par l’opposition plus particulièrement le Parti démocratique sénégalais (PDS) à Touba, le président sortant et candidat à sa propre succession veut inverser la tendance ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut