International › APA

« La situation budgétaire de la Guinée-Bissau est sous tension » (Fmi)

Pas d'image

La situation budgétaire de la Guinée-Bissau reste sous tension en raison des dépenses plus élevées que prévu, selon les conclusions de la mission du Fonds monétaire international (Fmi) rendues publiques ce week-end.« La situation budgétaire de la Guinée-Bissau est sous tension en raison de dépenses plus élevées que prévu et par conséquent, le déficit budgétaire de l’année en cours a largement dépassé les prévisions », rapporte le Fmi.

Cette mission qui a séjournée dans le pays la semaine dernière a évalué l’état des finances publiques, discuté de l’évolution du secteur financier et évalué l’intérêt des autorités pour un nouvel accord avec le FMI.

Dans son rapport, Tubias Rasmussen, le chef de la mission a déclaré que le déficit budgétaire est également nettement supérieur à celui de la même période de 2018 car, l’année dernière, il était de 5,1% par rapport au produit intérieur brut.


Cité par le rapport, le Premier ministre bissau-guinéen, Aristides Gomes a expliqué qu’en termes de développement économique, le pays subissait encore les effets du bas prix de la campagne de l’anacarde de l’an dernier, un produit qui domine les exportations bissau-guinéennes et qui est capable « de stimuler l’économie nationale ».

« Cette situation et d’autres facteurs, dont les dépenses liées aux élections, ont augmenté les dépenses publiques », a expliqué le Pm Gomes.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut