International › APA

La société en vedette dans la presse sénégalaise

Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA sont dominés par les sujets sociaux, avec l’angoisse permanente autour des compatriotes étudiants bloqués à Wuhan à cause de la maladie du coronavirus et l’arrestation d’un maître coranique accusé d’avoir violé ses élèves « depuis plus de 20 ans ».« Chers parents, ne cédez pas à la panique », appelle dans une interview avec le quotidien national Le Soleil l’ambassadeur de la Chine au Sénégal, Zhang Xun, faisant l’état des lieux de l’épidémie du coronavirus, partie de Wuhan, l’épicentre de son pays.

Jusqu’au samedi dernier souligne-t-il, 37.198 cas ont été confirmés là où 811 décès sont constatés et 2649 cas guéris. Cependant, les treize étudiants sénégalais « sont en bonne santé », a précisé Zhang Xun, avant d’ajouter que 28.942 cas suspects sont signalés en Chine continentale avec un taux de mortalité d’environ 02%. Par ailleurs, a-t-il noté, la façon la plus sûre pour les étrangers à Wuhan « c’est de rester sur place ».

Analysant la communication jugée « bancale » du président Macky Sall sur cette affaire, son porte-parole Abdou Latif Coulibaly note dans Walf Quotidien que « les gens ont tellement de préoccupations par rapport à la communication politique au point qu’on en est arrivé au stade où, dans notre société et les sociétés modernes, on ne peut plus être sincère dans la parole et on ne peut plus dire la vérité ». Par ailleurs, souligne l’ancien journaliste dans cette interview « sans filtres », « si la situation exige qu’on rapatrie nos concitoyens, l’Etat va s’y prendre ».

EnQuête fait focus sur « le daara de l’horreur », parlant de « pratiques sexuelles sataniques » d’un maître coranique qui « violait ses filles et garçons depuis plus de 20 ans ».

Sud Quotidien s’intéresse à la suspension du marché de l’exportation de l’arachide, notant que les acteurs restent « sur leur faim ». A Kaolack (centre), la mesure est « loin de résoudre la collecte au niveau local » tandis qu’elle est jugée « tardive » par les acteurs à Diourbel (centre). A Ziguinchor (sud), les huiliers la qualifient de « médecin après la mort ».

En politique, L’Observateur dévoile « la secrète entente » entre Macky Sall et Cheikh Oumar Hann, le ministre de l’Enseignement supérieur épinglé dans des rapports publics d’audit de gestion.


Pour Moundiaye Cissé de la société civile, s’exprimant dans Sud Quotidien sur la suite à réserver aux rapports de la cour des comptes, Macky Sall devait donner un « signal fort » aux Sénégalais en « démettant de leurs fonctions » les personnes citées.

En Football, c’est « la peur du pire » pour Alfred Gomis, gardien de but de l’équipe nationale pour qui on craint une rupture des ligaments croisés du genou droit selon L’Observateur.

Stades s’interroge déjà si le gardien de Dijon (Ligue 1 française), auteur d’un « bel envol » depuis le début de cette saison, ne sera pas « out contre Guinée-Bissau et Congo » de mars prochain.

Toutefois, Alfred Gomis se dit « confiant » dans le journal là où Record pense déjà à son « alternative » vu qu’on se profilerait à la fin de saison du gardien numéro 2 des Lions.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut