International › APA

La visite royale aux Emirats, migration et rapports de la Cour des Comptes au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce mardi consacrent de larges commentaires à la visite du Roi Mohammed VI aux Emirats arabes unis, à la politique migratoire et aux rapports de la Cour des comptes.+Le Matin+ rapporte que le Roi Mohammed VI a assisté, lundi au Palais Al Bahr à Abou Dhabi, au Conseil de Son Altesse Cheikh Mohamed Ben Zayed Al Nahyane, dans le cadre de la visite de travail et de fraternité qu’effectue le Souverain à l’Etat des Emirats Arabes Unis, et qui coïncide avec la commémoration du centenaire de la naissance de feu Son Altesse Cheikh Zayed Ben Soltane Al Nahyane.

Le Souverain a eu ensuite des entretiens en tête-à-tête, pendant environ une heure, avec SA Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane, portant notamment sur les moyens et mécanismes pratiques à même de favoriser la poursuite et la consolidation de l’action commune, en vue de hisser les excellentes relations existant entre les deux pays et en faire un modèle de coopération bilatérale, concrète et efficiente, indique un communiqué du Cabinet royal, cité par le quotidien.

Les deux parties ont également examiné différentes questions d’actualité régionales et internationales, insistant particulièrement sur les modalités de coopération pour consolider la sécurité et la stabilité. Dans le même cadre, il a été procédé à des concertations sur la situation en Libye sœur, ajoute-t-il.

+L’Opinion+ estime que s’il y a une stratégie nationale en matière d’immigration et d’asile, il n’y a pas, depuis 2014, ni avant cette date ni après, de stratégie nationale en matière migratoire au sens large, comprenant également le vaste volet des 5 millions de citoyens marocains établis à l’étranger, et encore moins une stratégie nationale en faveur des MRE, appliquée en étroite coordination avec l’ensemble des institutions nationales dédiées au secteur MRE.

L’absence d’une stratégie nationale « globale, cohérente et intégrée » dédiée à la communauté marocaine établie à l’étranger continue de « peser très lourdement » sur la gestion du domaine stratégique d’intérêt national qu’est celui des citoyens marocains établis hors des frontières nationales, et sur la non prise en compte de leurs attentes et préoccupations, relève la publication.


Elle retarde d’une part la coordination, la complémentarité et la synergie entre les différents intervenants institutionnels du secteur de la communauté marocaine résidant à l’étranger, et d’autre part l’effectivité sur le terrain de la pleine citoyenneté des MRE par rapport au Maroc, ajoute-t-il.

Al Ittihad Al Ichtiraki met en évidence l’importance majeure des rapports de la Cour des comptes et appelle les parties concernées à faire preuve d’une « réactivité positive ».

Les rapports élaborés par la Cour des Comptes, une institution qui assiste le Parlement dans les domaines de contrôle des finances publiques et le gouvernement dans les domaines relevant de sa compétence en vertu de la loi, doivent être l’objet d’une attention majeure car, outre leur utilité pour les institutions chargées de la gestion des affaires publiques, les questions qu’ils soulèvent méritent redressement et éclaircissements.

Dans tous les cas, l’opinion publique attend une « interaction positive » de tous les acteurs politiques et les responsables de la gestion des départements, ministères et assemblées élues, objets du rapport, soutient-il.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut