International › APA

L’Afrique ne doit pas « rater la quatrième révolution, celle du numérique » (Unesco)

Pas d'image

Le sous-directeur général pour la priorité Afrique de l’Unesco, Firmin Edouard Matoko, a appelé jeudi à Marrakech, au Maroc, les dirigeants du continent à ne pas « rater la quatrième révolution, celle du numérique, celle du big data, celle qui va déterminer le futur de la planète».Poursuivant son propos, à la clôture de la première édition du forum sur l’intelligence africaine qui s’est tenue du 12 au 13 septembre à l’Université Mouhamed 6 polytechnique de Benguerir, M. Matoko a insisté que « l’Afrique ne doit pas avoir peur de la science, ne doit pas avoir peur d’entrer dans le monde du numérique ».

De même, il a indiqué que ce continent doit avoir dans la conscience que le premier aéroport au « drone » a été construit sur ces terres.

Par ailleurs, Firmin Edouard Matoko a souligné que ces deux jours de discussions et d’échanges dans la ville ocre ont montré que les Africains « sont capables d’appréhender ce nouveau (défi) qui est l’intelligence artificielle ».

L’Unesco a travers ce forum veut accompagner les pays africains a intégrer les nouvelles technologies pour ne pas rester dernier de la classe, a-t-il ajouté. 


Au cours de la cérémonie de clôture du forum, Yvonne Matuturu du bureau régional de l’Unesco a Yaoundé, a pour sa part lu des résolutions de son institution dans lesquelles elle note principalement que les participants du forum conviennent de la nécessite de promouvoir l’intelligence artificielle comme levier de développement centré sur la dimension humaine, ancré dans les principes éthiques universels ainsi que dans les principes et normes relatifs aux droits humains.

Par ailleurs, l’Unesco a exhorté « les gouvernements a engager un dialogue constructif avec tous les partenaires nationaux, régionaux et internationaux » afin d’intégrer l’intelligence artificielle dans les politiques de développement, a-t-elle ajouté. 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut