International › APA

L’AMCI et le CRASTE s’allient pour promouvoir la formation et la recherche en matière de technologies spatiales en Afrique

L’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI) et le Centre Régional Africain des Sciences et Technologies de l’Espace en Langue Française «CRATSE-LF» affilié à l’ONU ont signé récemment à Rabat une convention de partenariat destinée à promouvoir la formation et la recherche en matière de technologies spatiales en Afrique.Signée par l’ambassadeur, Directeur général de l’AMCI, M. Mohamed Methqal et le Directreur du CRATSE-LF, M. Anas Emran, en présence du ministre marocain de l’Enseignement supérieur, M. Said Amzazi et de plusieurs ambassadeurs africains accrédités au Maroc, cette convention va permettre de faciliter et développer la collaboration entre les deux instances en mettant à disposition de la communauté scientifique africaine, les méthodes les plus efficaces de formation et de recherche en matière des sciences et technologies spatiales.

La Convention de partenariat permettra également la coopération avec des tiers en vue de consolider les capacités de l’AMCI et du CRATSE-LF. De même, les deux organismes ont convenu de collaborer ensemble pour l’organisation de séminaires, colloques, ateliers, visites d’études, missions d’expertise ou autres rencontres scientifiques visant à promouvoir la coopération africaine dans les domaines des sciences et technologies spatiales et des utilisations pacifiques de l’espace.

Aussi, des bourses de formation seront accordées annuellement par l’AMCI aux cadres et étudiants des pays africains.

Depuis sa création, l’AMCI a formé 25.000 diplômés africains de 47 pays dans différents domaines. De même, elle a contribué à la formation et au perfectionnement de 5.000 cadres africains.


Actuellement, 12.000 étudiants venant de plus de 40 pays du continent africain poursuivent leurs études dans des établissements publics marocains, dont 8.000 bénéficient des bourses octroyées par le Royaume.

Pour rappel, l’AMCI a multiplié au cours de ces derniers les partenariats –JICA (Japon), AFD (France), ONU, etc.- pour renforcer la coopération tripartite au profit du continent africain, particulièrement dans le domaine du développement humain.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut