International › APA

Lancement à Abidjan du premier dialogue national sur le financement de la santé

Pas d'image

Le premier dialogue national sur le financement de la santé en Côte d’Ivoire qui s’ouvre lundi, a été officiellement lancé vendredi à Abidjan au cours d’une conférence de presse animée par le ministre ivoirien de la santé et de l’hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, a constaté APA sur place.Ce dialogue « inédit » sur la santé porté par le gouvernement ivoirien et où sont attendus environ 1000 participants,  vise à définir les stratégies pour, d’une part, accroître le financement tant domestique qu’externe des priorités nationales du secteur de la santé et d’autre part, améliorer l’efficience et l’efficacité de son utilisation, a expliqué le ministre de la santé, Eugène Aka Aouélé.

 « Ce dialogue inclusif et participatif va permettre d’ouvrir le dialogue et de faire un plaidoyer auprès de toutes les parties prenantes du secteur de la santé en vue de mobiliser des ressources, notamment domestiques pour un financement accru et pérenne de la santé afin de tendre vers la couverture sanitaire universelle en Côte d’Ivoire», explique un document d’informations de ce conclave remis à APA lors de cette conférence.

Le dialogue sur le financement de la santé, se construira autour d’un engagement ferme de l’État ivoirien à mettre en œuvre les réformes clés nécessaires en vue d’améliorer l’efficience de la dépense publique de santé et avoir un consensus autour du dossier d’investissement et de financement nécessaire à sa mise en œuvre.

 « Le dialogue sur le financement de la santé doit permettre de réaffirmer que le gouvernement ivoirien est à la hauteur de ses responsabilités en matière de santé et des attentes que les citoyens ont placé en lui et qu’il multiplie les efforts pour bâtir un système de santé plus robuste et plus représentatif du niveau de croissance du pays », conclut le document.


Plusieurs activités (des panels de hauts niveau, des travaux de groupes…) sont au menu de ces assises qui s’ouvriront lundi à Abidjan en présence de plusieurs personnalités de haut rang dont des chefs d’État et s’achèveront le jeudi prochain.

Ce dialogue sur le financement de la santé sera marqué par deux temps forts. Notamment une phase de pré-dialogue du 15 au 17 avril et un  sommet présidentiel présidé par le président ivoirien Alassane Ouattara  clôturera la rencontre le 18 avril.

Les besoins de financement de la politique sanitaire ivoirienne sur la période 2016-2020 sont chiffrés à 1600 milliards FCFA. Selon la déclaration d’Abuja de 2001, chaque Etat africain doit consacrer 15% de son budget national aux dépenses de la santé. En Côte d’Ivoire, le niveau actuel du budget consacré à la santé oscille entre 6 et 7%.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut